Activité, structuration et performance

Découvrez dans cette rubrique l'activité, la structuration et la performance de la recherche clinique et de l'innovation au CHU de Bordeaux.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  

recherche 
Copyright P. Alix
 


SOMMAIRE

Les instances

Délégation Scientifique à la recherche clinique et à l'innovation (DSRI)
Direction de la recherche clinique et de l'innovation (DRCI)

Comité de la recherche en matière biomédicale et de santé publique (CRBSP)

 Les structures

Inter-région GIRCI SOHO

Centres d'investigations clinique de Bordeaux (CIC)

Unité  de soutien méthodologique à la recherche clinique  et épidémiologique (USMR)

Institut Hospitalo Universitaire (IHU)

Fédérations Hospitalo Universitaires (FHU)


Les OUTILS De COMMUNICATION

Revue de la recherche clinique
Chiffres clés et rapport d'activité


Les instances


Délégation SCIENTIFIQUE à la recherche clinique et à l'innovation (DSRI)


MISSIONS

Sur le plan des orientations stratégiques

  • de définir la politique du CHU dans les domaines de la recherche biomédicale et de santé publique, et de l'innovation, en étroite collaboration avec l'Université de Bordeaux , les EPST,
  • en lien avec le Comité de Recherche en matière Biomédicale et de Santé publique (CRBSP), d'élaborer le volet recherche du projet d'établissement et du volet relatif à l'enseignement, à la recherche et à l'innovation du contrat d'objectifs et de moyens,
  • de participer, dans son champ de compétence, à l'élaboration de l'avenant CHU/Université du contrat quadriennal de l'Université,
  • d'être associé, dans les domaines qui concernent la recherche clinique, aux travaux préparatoires au Contrat de projets Etat Région,

 

Sur la mise en œoeuvre opérationnelle des projets

  • de développer la recherche à promotion institutionnelle, notamment dans le cadre de collaboration avec des équipes universitaires et des EPST,
  • de sélectionner et d'évaluer les projets de recherche clinique promus par le CHU,
  • de veiller à la surveillance et au contrôle de la qualité des protocoles de recherche, conformément aux dispositions du Code de la santé publique (articles L 1121 et suivants) telles qu'elles résultent de la Loi n° 2004-806 du 9 août 2004 et de ses textes d'application, CE/JFV/DAMRC/Règlement Intérieur DRCI/V 18 06 07 3
  • d'organiser l'interface avec les promoteurs industriels, en veillant à la bonne évaluation des surcoûts liés à la réalisation de protocole de recherche à promotion industrielle, et en négociant les conventions avec les industriels,
  • de veiller à la réduction des délais de mise en œoeuvre des essais cliniques, en élaborant des règles de bonnes pratiques de gestion des essais,
  • de contribuer avec les établissements universitaires à la formation continue, notamment du personnel de recherche clinique du CHU,
 

En terme de communication

  • de sensibiliser les usagers à la recherche clinique, en particulier par des actions d'information et de valorisation de la recherche,
  • de définir et mettre en œoeuvre la politique de communication du CHU en matière de recherche biomédicale et de santé publique, en mobilisant l'ensemble des vecteurs disponibles (intranet, internet, colloque, médias, ),
 

Dans le champ de l'innovation

  • d'accompagner le programme national de soutien aux innovations coûteuses (PRME), en :
    > assurant une veille sur les innovations, pour favoriser la sélection proposée lors de l'appel à projets national,
    > facilitant l'élaboration des protocoles médico-économiques qui sont soumis lors de l'appel à projets national,
    > assurant et/ou coordonnant le suivi local des inclusions des équipes investigatrices dans le cadre des protocoles médico-économiques sélectionnés au plan national,
  • d'assurer le soutien local de certaines innovations, en :
    > utilisant les données de la veille pour favoriser en interne une meilleure connaissance des innovations validées par une étape de recherche clinique,
    > procédant à des études d'impact de mise en oeuvre des innovations dans l'établissement,
    > facilitant la sélection interne des innovations à soutenir,
  • de contribuer à la constitution d'un réseau d'information national sur les innovations, en lien avec la mission OPRC de la DHOS, permettant de mieux diffuser les connaissances acquises sur les innovations soutenues au plan national et local.

 

COMPOSITION

  

COORDONNATEURS

Pr Noël MILPIED et Jonathan BELCASTRO


CONSEIL SCIENTIFIQUE
Conseil Scientifique de la DRCI
50 membres dont 26 avec voix délibératives
BUREAU
Bureau de la DRCI
12 membres
                              

Direction de la recherche clinique et de l'innovation (DRCI)


La Direction de la Recherche Clinique et de l'Innovation (DRCI) a pour principales missions :
  • D'assurer le rôle de promoteur ;
  • D'être l'interface des promoteurs industriels ;
  • De coordonner le personnel de recherche ;
  • D'assurer la gestion administrative et financière de la recherche
  • Organigramme DRCI Année 2017
    Télécharger le document (PDF - 1Mo)
   
 

Comité de la recherche en matière biomédicale et de santé publique (CRBSP)

PRESENTATION

Le CRBSP est une instance qui émane du décret n°2006-1355 du 7 novembre 2006. Douze membres la composent. La durée de leur mandat est de deux ans, le renouvellement est intervenu le 2 novembre 2014. Un nouveau membre a été rajouté représentant les établissements de la Région Aquitaine (CH de Bayonne) pour une durée d'un an, au 1er novembre 2015 le CH de Pau lui succèdera pour une période identique.

Le CRBSP veille à la coordination des activités de recherche exercées par les établissements et organismes qui le composent ou qui lui sont associés dans le cadre des conventions. Ses missions concernent :
  • Les modifications et le renouvellement de la convention.
  • Les conventions d'association.
  • La politique de recherche, telle qu'elle résulte du projet d'établissement.
  • Le volet relatif à l'enseignement, à la recherche et à l'innovation du contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens.
  • Les stipulations relatives à la recherche biomédicale et en santé publique du contrat d'établissement pluriannuel.
  • Le projet de recherche des pôles hospitalo-universitaires des établissements publics de santé.
  • La participation du centre hospitalier universitaire aux structures de coopération.
 
Le CRBSP (Comité de recherche en matière biomédicale et de santé publique) prend un nouvel essor sous l'impulsion du Directeur général du CHU de Bordeaux et du Président de l'Université de Bordeaux. Il est prévu l'organisation de quatre réunions annuelles suivant l'actualité hospitalière. Celles-ci permettront de valider les projets présentant un impact national et/ou régional tel l'appel d'offres DHU (département Hospitalo-Universitaire). La participation des établissements a été renforcée par la volonté du Directeur général du CHU et les membres du CRBSP. Le CH de Bayonne devient membre de cette instance et représente les Etablissements hospitaliers de la Région Aquitaine.

Les Membres

  • Composition du CRBSP Les membres au 1er janvier 2016
    Télécharger le document (PDF - 1Mo)
 

Les STRUCTURES


Le GIRCI SOHO, fédérateur en recherche clinique

Le GIRCI est un Groupement Interrégional de Recherche Clinique et d'Innovation qui fédère depuis 2005 les établissements de santé en recherche clinique.

logo girci soho

Le GIRCI sud-ouest Outre-mer Hospitalier

Financé par une dotation annuelle du ministère de la santé, le GIRCI sud-ouest Outre-mer Hospitalier (SOHO) s'est récemment agrandi suite à la réforme territoriale : il est composé de 12 établissements membres dotés de Directions de la recherche Clinique et de l'innovation (DRCI) répartis sur :
  • La Nouvelle-Aquitaine : CHU de Bordeaux, Limoges, Poitiers et Institut Bergonié
  • L'Occitanie : CHU de Toulouse, Montpellier, Nîmes, Institut C. Régaud et Institut du Cancer de Montpellier
  • Les Départements d'Outre-mer : CHU de Guadeloupe, de Martinique et de La Réunion
 

L'objectif poursuivi est la recherche de nouvelles stratégies thérapeutiques et de nouvelles prises en charge pour les patients, qui peuvent ainsi participer à un panel élargi de recherches : le bénéfice sera directement pour eux, ou bien pour l'avancée du progrès médical.


La recherche d'aujourd'hui, c'est le soin de demain.


Les missions du GIRCI se déclinent aussi via une animation territoriale tournée vers les établissements non structurés en recherche et la médecine de ville : ainsi les patients ont accès à des innovations thérapeutiques sur tout le territoire, quelle que soit leur situation géographique.

Le CHU de Bordeaux, siège du GCS SOHO et de la coordination médicale

Le GIRCI s‘est récemment structuré en Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) SOHO dont le siège est au CHU de Bordeaux (le directeur général du CHU de Toulouse est le premier administrateur, pour un mandat tournant de 2 ans).De plus, le CHU de Bordeaux conforte sa place de coordination médicale du GIRCI puisque dans la continuité de son précédent mandat, le Pr Emmanuel Cuny, neurochirurgien au CHU de Bordeaux, a été élu coordonnateur médical du GIRCI SOHO pour 3 ans.

GIRCI SOHO Pr Emmanuel CUNY
Pr Emmanuel Cuny

Pr Emmanuel Cuny, en quoi consiste votre fonction inter-régionale ?

"Mon rôle est d'impulser une dynamique forte notamment via des appels à projets qui permettent aux médecins et aux paramédicaux d'obtenir des financements pour leurs idées de recherche.
L'enjeu est de faire travailler ensemble des établissements qui sont voisins et qui ont tout intérêt à partager leurs compétences."

Comment parvenez-vous à allier votre rattachement bordelais et la neutralité nécessaire à la fonction de coordination de 12 établissements ?

"Afin d'éviter tout lien d'intérêt, je ne fais pas partie des instances de la recherche clinique du CHU de Bordeaux, condition indispensable à la fonction.
Lorsque je préside les jurys interrégionaux qui permettent de sélectionner les projets à financer, je m'appuie sur une méthodologie rigoureuse qui garantit l'objectivité de la sélection.
Mon rôle est plutôt de modérer la discussion et d'aider à la décision : c'est un exercice difficile et je m'efforce d'être juste, et de mériter la confiance que m'accordent les établissements qui sont présents autour de la table."
 

L'activité du CHU de Bordeaux dans le GIRCI en 12 ans

  • 50 projets de recherche financés, portés par des médecins et paramédicaux
  • Pour un total de 5 833 000 €
 

Plus d'informations

> SITE INTERNET GIRCI SOHO


    Retour sommaire

    Centres d'investigation clinique de Bordeaux

    Les Centres d'Investigation Clinique sont des structures créées en partenariat entre le CHU (DHOS) et l'Inserm, afin de réaliser une recherche clinique de qualité, en particulier translationnelle. A Bordeaux, ce partenariat est étendu à l'Université de Bordeaux et à l'Institut Bergonié.

    CIC-P (Centre d'investigation clinique plurithématique)

    Le CIC-P de Bordeaux : un lieu d'expertise et de savoir-faire, une équipe de médecins, de pharmaciens, d'infirmières, et d'autres personnels spécialisés dans la recherche clinique et pharmaco-épidémiologique.Localisé au CHU de Bordeaux, à l'Université de Bordeaux et à l'Institut Bergonié, le Centre d'Investigation Clinique Plurithématique (CIC-P) de Bordeaux CIC1401 est une structure ouverte à la communauté scientifique et médicale, aux promoteurs institutionnels et industriels et s'intègre dans la stratégie globale de ces entités.
    Les missions :
    Assurer un lien translationnel entre recherche fondamentale et recherche clinique,                        
    - Assurer la réalisation de projets institutionnels ou industriels,  
    - Apporter un soutien méthodologique, logistique et technique aux investigateurs,       - Développer une activité de recherche propre,  
    - Former à la recherche clinique et à la pharmaco-épidémiologie,  
    - Assurer un soutien dans le développement de la qualité.

    Médecin coordonnateur : Pr Pierre-Olivier GIRODET
    Médecins coordonnateur adjoint : Pr Nicholas MOORE

    CIC-EC7

    Le CIC-EC7 conçoit, met en œuvre et valorise des études associant, d'une part au moins une équipe Inserm (U897, U657, U708) et d'autre part au moins une équipe du CHU de Bordeaux, du Centre Régional de Lutte Contre le Cancer (Institut Bergonié) ou des réseaux de santé. Il soutient la réalisation de cohortes régionales et grandes enquêtes épidémiologiques ou essais cliniques nationaux ou internationaux et vise un haut niveau de qualité scientifique.
    Il met à disposition sa compétence en épidémiologie, biostatistique, évaluation médico-économique, informatique, mise en commun et analyse de données multi-dimensionnelles, ainsi que son savoir-faire pour la réalisation et la valorisation des études. Il stimule le développement d'innovations méthodologiques en épidémiologie clinique.
    Il a été très favorablement évalué en 2011 (Inserm-DGOS).
    Médecin coordonnateur : Pr Geneviève Chêne
    Médecins délégués : Dr Catherine Helmer, Pr Simone Mathoulin-Pélissier
    Secrétariat scientifique : Dr Adélaïde Doussau
    Responsable Management Qualité : Mme Sophie Canete

    Le CIC-EC7 : un pont entre chercheurs et soignants pour les grandes enquêtes, les essais cliniques et l'innovation en épidémiologie et biostatistique.
    Les thématiques principales sont en lien avec les priorités pour le développement de la recherche des quatre établissements parties prenantes du CIC de Bordeaux : le CHU, l'Inserm, l'Université Bordeaux Segalen, le Centre Régional de Lutte contre le Cancer Bergonié.
    Il s'agit des axes vieillissement (médecin délégué : Catherine Helmer), cancer (médecin délégué : Simone Mathoulin-Pélissier), et également maladies chroniques et soins primaires (Geneviève Chêne), innovations méthodologiques (Rodolphe Thiébaut), enfants et jeunes adultes (Michael Fayon).


    ACTIVITES

    Cette structure met à disposition des investigateurs :
    • -une équipe de chercheurs épidémiologistes ou biostatisticiens et le savoir-faire reconnu du Centre Inserm U897, l'U657, l'U708 et l'Institut de Santé Publique, d'Epidémiologie et de Développement (ISPED) de l'Université Bordeaux Segalen : soutien pour la recherche des meilleures solutions méthodologiques (axe « innovations méthodologiques »), apport de l'expérience et des réseaux des chercheurs du domaine.
    • des plate-formes de soutien méthodologique : Unité de Soutien Méthodologique à la Recherche Clinique (USMR, CHU de Bordeaux), Unité de recherche et d'épidémiologie
     

    PROJETS

    Les projets mis en œuvre visent notamment à mieux comprendre l'évolution d'une maladie, à améliorer son diagnostic ou à tester de nouveaux traitements. L'évaluation de stratégies, pratiques et interventions cliniques innovantes, en particulier nécessitant une approche méthodologique sophistiquée, la mise en commun et l'analyse de données multi-dimensionnelles (biologiques, génomiques, imagerie) ou une évaluation médico-économique est un axe fort de notre développement.

    CONTACT

    Centre d'investigation clinique-Epidémiologie clinique
    bâtiment ISPED, Université Bordeaux Segalen, Case 11
    146, rue Léo Saignat33076 Bordeaux Cedex
    www.isped.u-bordeaux.fr

    CENTRE D'INVESTIGATION CLINIQUE INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES (CIC-IT)

    UNE INTERFACE POUR LA VALORISATION DE LA RECHERCHE MEDICALE

    Les compétences du CIC-IT (Centre d'Investigation Clinique) se situent à l'interface entre la recherche fondamentale et la recherche clinique dans le domaine des Biomatériaux, des Dispositifs Médicaux et de l'Ingénierie Tissulaire.
    Il est votre partenaire pour faire la preuve de concept de votre technologie innovante, et vous donne la possibilité de mettre en place des essais cliniques “pilote".

    MOYENS TECHNIQUES ET HUMAINS

    Le CIC-IT facilite les interactions des industriels avec l'environnement hospitalo-universitaire au sein de la Plateforme Technologique d'Innovation Biomédicale de l'Hôpital Xavier Arnozan
    Grâce à son réseau, il met en relation des cliniciens, des équipes de recherche reconnues et des industriels, et donne accès à des équipements techniques performants.

    PRESTATIONS A LA CARTE OU COLLABORATIONS

    Le CIC-IT assure une R&D de qualité, depuis la phase préparatoire du projet jusqu'à sa réalisation et son suivi. Il offre soutien méthodologique et assistance technique pour l'ensemble du processus, dans le respect :
    de l'ISO 10993
    des règles éthiques et juridiques.
    Quelques exemples de prestations :
    Caractérisation physico-chimique
    Etudes in vitro (bio cellulaire, bio moléculaire, biochimie)
    Etudes in vivo petit et gros animal (implantation, histologie, imagerie, CT-Scan) Etudes cliniques “pilote”: rédaction du protocole, démarches réglementaires, (Centres de Recherche Clinique).

    CONTACT

    CIC-IT - Biomatériaux
    Pr Laurence Bordenave, MD (Medicinæ doctor, docteur en médecine)
    Coordinatrice
    Marlène Durand, PhD (Philosophiae doctor - Docteur en science)
    Chef de Projets

    PTIB - Plateforme Technologique d'Innovation Biomédicale
    Hôpital Xavier Arnozan - CHU de Bordeaux
    Av. du Haut Lévêque
    33604 Pessac cedex France
    Secrétariat
    05 57 10 28 62
    Fax 05 57 10 28 69
    Retour sommaire

    Unité de soutien méthodologique à la recherche clinique et épidemiologique (USMR)

    L'USMR est la plate-forme épidémiologique, biostatistique et informatique prioritairement dédiée aux études de recherche clinique ou épidémiologique dont le CHU de Bordeaux est promoteur.
    C'est une Unité transversale pour tous les investigateurs et chercheurs du CHU. Le métier de cette structure est « l'architecture » des études de recherche clinique :
    Quel schéma épidémiologique optimal pour une réponse aux questions de recherche biomédicale ?
    Comment analyser les données en fonction de ce schéma et interpréter les résultats correctement ?

    MISSIONS

    Tout le long de chaque projet, l'USMR collabore étroitement avec l'investigateur, avec la Direction à la Recherche Clinique et à l'Innovation et avec toutes les autres structures opérationnelles impliquées, en particulier les CIC.

    Tout commence à la phase de conception de la recherche pour la formalisation des hypothèses scientifiques et le choix du schéma d'étude optimal. L'USMR coordonne la rédaction du protocole, puis, lorsque le protocole est financé, la rédaction du cahier d'observation, du plan de data management et d'analyse statistique. L'équipe construit la base de données et conçoit, si nécessaire, les sites Internet dédiés à la randomisation et au recueil des données (e-CRF).

    L'USMR contribue également à la préparation du plan de monitorage, ainsi qu'à la rédaction des dossiers pour le CCTIRS et la CNIL. A cette phase, les épidémiologistes et biostatisticiens sont intensément impliqués dans les premiers temps, puis le chef de projet, les data managers et les informaticiens.

    A la phase d'inclusion et de suivi des participants, l'USMR contribue à la rédaction des amendements, conseille la mise en œuvre de la recherche conformément au plan scientifique initial, et propose des solutions aux dysfonctionnements éventuels. Les contrôles de base de données débutent à ce moment afin de garantir la meilleure qualité possible de la base de données. A cette phase, les biostatisticiens, data managers et informaticiens sont les plus intensément impliqués, ainsi que le chef de projet.

    A la phase d'analyse des données, l'USMR prépare le gel de la base de données, puis réalise les analyses statistiques qui se terminent par un rapport, base de la valorisation à laquelle elle participe également pour tous les aspects méthodologiques. Enfin, les bases de données sont archivées. A cette phase, les épidémiologistes et biostatisticiens sont particulièrement impliqués, ainsi que les data managers et informaticiens.

    CONTACT

    Unité de Soutien Méthodologique à la Recherche clinique et épidémiologique du CHU de Bordeaux
    146 rue Léo Saignat, case n°11
    33076 Bordeaux Cedex, FRANCE

    Fédération Hospitalo-universitaire

    Qu'est-ce qu'une FHU ?

    Une Fédération Hospitalo-universitaire (FHU) est un projet et non une structure qui comprend :
    Une thématique originale avec une ambition internationale,
    Des engagements d'innovations, de partenariats et de réalisations concrètes dans le domaine de l'industrie, de la recherche et des soins apportés au malade,
    Un jury international composé de 7 membres s'est réuni le 14 octobre 2015 au CHU de Bordeaux et a retenu 3 projets FHU sur les 5 présentés au titre de la procédure de labélisation organisée conjointement par AVIESAN, le CHU et l'Université de Bordeaux.
    Sur proposition du Directeur général du CHU et du Président de l'Université de bordeaux, les 3 projets lauréats  sont ensuite soumis à Aviesan, (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé)  pour  une demande de labélisation.
    Les 3 projets candidats ont été labelisés lors du bureau exécutif d'AVIESAN du  18 novembre 2015.


    Il s'agit de construire un consortium pour développer de nouveaux outils connectés pour le diagnostic, le traitement et le suivi à domicile des patients atteints de troubles neurologiques, psychiatriques, addictifs, métaboliques et du sommeil à l'aide d'outils technologiques, biologiques et cliniques innovants.

    • Présentation Talisment Plaquette 
      Télécharger le document (PDF - 1Mo)
     


    Il s'agit de mettre en place un consortium pour développer une approche intégrée concernant l'étude de tous les stades des maladies inflammatoires (MI) et tester des stratégies thérapeutiques. Cela impliquera des cliniciens et des chercheurs venant d'un vaste éventail de disciplines médicales/biologiques et constituera un réseau de santé sur toute la région Aquitaine, y compris avec les hôpitaux périphériques et les médecins généralistes. 
    LE CONTEXTE
    - Les maladies inflammatoires (MI) : un problème de santé publique maintenant et demain 3ème cause de mortalité dans les pays industrialisés
    - Incidence croissante depuis 50 ans avec un coût sociétal majeur
    - Une Collaboration de longue date entre l'immunologie, la rhumatologie et la médecine interne
    - Soins
    - Recherche clinique
    - Recherche translationnelle
     - Nécessité de modifier les pratiques, d'embarquer des compétences nouvelles, et de développer une structure commune permettant de relever les challenges des MI
    LES OBJECTIFS
    - Etudier les phases précoces des maladies inflammatoires.
    - Etudier les facteurs exogènes: environnementaux, nutritionnels, médicamenteux et autres.
    - Identifier des biomarqueurs prédictifs du passage de la maladie précoce à la maladie établie.
    - Développer des stratégies préventives pour les patients identifiés à risque.
    - Développer de nouvelles stratégies thérapeutiques dans les formes précoces en partant de l'hypothèse que c'est le meilleur moment pour induire des rémissions au long cours.
    - Etudier les facteurs impliqués dans la genèse des comorbidités.

    • Présentation Acronim Plaquette 
      Télécharger le document (PDF - 1Mo)

    Il s'agit de définir un projet multidisciplinaire afin d'élucider les facteurs contribuant aux pathologies des petites artères (PPA) du cerveau, du cœur et des yeux. Il comprend une approche translationnelle avec des analyses moléculaires/génétiques, des modèles précliniques avec des modifications génétiques, des voies de signalisation, le développement et l'utilisation de nouvelles techniques d'imagerie et l'utilisation de cohortes locales ou nationales.

    LabelLisation du Centre d'excellence sur les maladies neurodégénératives

    BIND/ Porteur du projet : Pr François TISON
    Dans le cadre du « Plan national maladies neurodégénératives 2014-2019 » a été lancé un appel d'offres de recherche translationnelle pour lequel 7 centres ont été retenus dont celui de Bordeaux. Le projet BIND « Bordeaux initiative for neurodegenerative disorders » porté par l'université de Bordeaux et le CHU de Bordeaux a aussi été labellisé par AVIESAN en septembre 2015 comme centre d'excellence sur les maladies neurodégénératives. Une distinction de taille permettant de reconnaitre la qualité remarquable des équipes bordelaises dans ce domaine.

    BIND à pour objectif de :
     mettre le patient au cœur de la réflexion avec la mise en place de recherches translationnelles et multidisciplinaires, dans le souci, d'une part, de sa qualité de vie en général et d'autre part de l'éthique et de sa protection ;
    optimiser le domaine des maladies neurodégénératives en ce qui concerne la prévention, la rentabilité des coûts associés au management, à la formation et à l'établissement des diagnostics et des traitements ;
    promouvoir le transfert des technologies et la valorisation.

    Les OUTILS De COMMUNICATION

    Revue de la Recherche clinique

    Retrouvez ici le bulletin de la direction de la recherche clinique et de l'innovation du CHU de Bordeaux :


    03_Revue_Recherche_Clinique_9_CHU_Bordeaux-1


    Le CHU de Bordeaux participe activement au développement et à la valorisation de la recherche clinique. Cette thématique est au cœoeur du dernier numéro de la « Revue de la recherche clinique et de l'innovation du CHU de Bordeaux ».

     
    • Revue de la recherche clinique du CHU de Bordeaux Informations sur le fichier à éditer
      Télécharger le document


    Rapports d'activité et les chiffres clés

      
    • RAPPORT d'ActivitE 2015
      Télécharger le document (PDF - 1Mo)
     
          
    • CHIFFRES CLES 2016
      Télécharger le document (PDF - 1Mo)

     
    • RAPPORT D'ACTIVITE 2016
      Télécharger le document (PDF - 1Mo)
      
    • RAPPORT D'ACTIVITE 2017
      Télécharger le document (PDF - 1Mo)
     
    MAJ juin 2018