Institut de formation d'aides soignants


Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  

etudiant-chu-bordeaux

CADRE REGLEMENTAIRE

Arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'aide-soignant et portant diverses dispositions relatives aux modalités de fonctionnement des instituts paramédicaux:

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043646160

Code de la santé publique :

Article R4311-3

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000038887968/

 Article R4311-4

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000033897041/

 Article R4311-5

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000006913892

 

1. metier aIDE SOIGNANT

L'aide-soignant exerce sous la responsabilité de l'infirmier diplômé d'Etat dans le cadre de l'article R. 4311-4 du code de la santé publique. Ses activités se situent dans le cadre du rôle qui relève de l'initiative de l'infirmier diplômé d'Etat, défini par les articles R. 4311-3 et R. 4311-5 du code de la santé publique, relatifs aux actes professionnels et à l'exercice de la profession d'infirmier.

L'aide-soignant accompagne et réalise des soins essentiels de la vie quotidienne, adaptés à l'évolution de l'état clinique et visant à identifier les situations à risque.

Son rôle s'inscrit dans une approche globale de la personne et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec les autres professionnels, les apprenants et les aidants.

L'aide-soignant travaille au sein d'une équipe pluridisciplinaire intervenant dans les services de soins ou réseaux de soins des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales notamment dans le cadre d'hospitalisation ou d'hébergement continus ou discontinus en structure ou à domicile.

Définition du métier

En tant que professionnel de santé, l'aide-soignant est habilité à dispenser des soins de la vie quotidienne ou des soins aigus pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l'autonomie de la personne dans le cadre du rôle propre de l'infirmier, en collaboration avec lui et dans le cadre d'une responsabilité partagée.

Trois missions reflétant la spécificité du métier sont ainsi définies :

- Accompagner la personne dans les activités de sa vie quotidienne et sociale dans le respect de son projet de vie ;

-  Collaborer au projet de soins personnalisé dans son champ de compétences ;

-  Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel.

Ces missions s'exercent dans cinq domaines d'activités qui ont été construits en corrélation avec les cinq blocs de compétences du référentiel de certification en y associant de fait les onze compétences requises et les activités réalisables.

picture1

 Définitions des soins à réaliser par l'aide-soignant 

Les soins ont pour but de répondre aux besoins fondamentaux de l'être humain. Dans le cadre de son exercice, l'aide-soignant concoure à deux types de soins :

-          Les soins courants dits « de la vie quotidienne »

L'aide-soignant réalise les soins sous le contrôle de l'infirmier. Les soins courants doivent permettre d'assurer la continuité de la vie dans une situation d'autonomie partielle et dans le cadre d'un état de santé stable, c'est-à-dire qui n'est pas sujet à des fluctuations, et constant, c'est-à-dire durable, qui ne varie ni ne s'interrompt.

Pour qu'un soin soit qualifié de soins de la vie quotidienne, deux critères cumulatifs sont à respecter :

- les soins sont initialement réalisables par la personne elle-même ou un aidant ; - les soins sont liés à un état de santé stabilisé ou à une pathologie chronique stabilisée.

-          Les soins aigus

L'aide-soignant collabore avec l'infirmier pour leur réalisation. Pour qu'un soin soit qualifié de soin aigu, trois critères cumulatifs sont à respecter :

- les soins sont réalisables exclusivement par un professionnel de santé ;

- les soins sont dispensés dans une unité à caractère sanitaire et dans le cadre d'une prise en soin par une équipe pluridisciplinaire ;

- les soins sont dispensés durant la phase aigüe d'un état de santé.

2. modalites d'admission

Le cadre réglementaire

Arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d'admission aux formations conduisant aux diplômes d'Etat d'aide-soignant et d'auxiliaire de puériculture.

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000041789610/

 

Arrêté du 12 avril 2021 portant diverses modifications relatives aux conditions d'accès aux formations conduisant aux diplômes d'Etat d'aide-soignant et d'auxiliaire de puériculture

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/LEGIARTI000043362048/2021-04-15/

 

 Les modalités

La sélection des candidats est effectuée par un jury de sélection sur la base d'un dossier et d'un entretien destinés à apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat à suivre la formation.

Les pièces constitutives du dossier et l'entretien font l'objet d'une cotation par un binôme d'évaluateurs composé d'un aide-soignant en activité professionnelle ou ayant cessé celle-ci depuis moins d'un an et d'un formateur infirmier ou cadre de santé d'un institut de formation paramédical.

L'entretien d'une durée de quinze à vingt minutes est réalisé pour permettre d'apprécier les qualités humaines et relationnelles du candidat et son projet professionnel.

Les aptitudes attendues

picture1
picture1

3. contenu de la formation

Une formation en alternance

D'une durée totale de 1 540 heures (soit 44 semaines), la formation comprend des enseignements théoriques et pratiques organisés en institut ou à distance et une formation réalisée en milieu professionnel.

La formation théorique et pratique est d'une durée totale de 770 heures ou 22 semaines.

La formation en milieu professionnel comprend 770 heures correspondant à un total de 22 semaines de 35 heures.

picture1


 Le référentiel de formation

La formation théorique et pratique comprend dix modules, un dispositif d'accompagnement pédagogique individualisé, des travaux personnels guidés et un suivi pédagogique individualisé des apprenants.

 

La formation théorique est réalisée sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés ou de travaux pratiques en petits groupes d'apprenants permettant l'apprentissage progressif des gestes techniques nécessaires à l'acquisition des compétences.

Les outils de simulation en santé sont utilisés pour favoriser les apprentissages pratiques et gestuels.

 

La formation en milieu professionnel comprend quatre périodes de stages à réaliser en milieu professionnel.

Ces périodes peuvent être effectuées dans différentes structures employeurs, publiques ou privées, du champ sanitaire, social ou médico-social, en établissement, en hospitalisation à domicile ou dans les services d'accompagnement et d'aide à la personne.

Le parcours de stage comporte au moins une période auprès de personnes en situation de handicap physique ou psychique, et une période auprès de personnes âgées.

 

Une formation par compétences

picture1

Le diplôme d'Etat d'aide-soignant atteste de l'obtention et de la validation des cinq blocs de compétence.

 

Allègement de formation

Des équivalences de compétences, de blocs de compétences ou des allégements partiels ou complets de certains modules de formation sont accordées aux élèves titulaires des titres ou diplômes suivants :

- Le diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture ;
- Le diplôme d'assistant de régulation médicale ;
- Le diplôme d'Etat d'ambulancier;
- Le baccalauréat professionnel Services aux personnes et aux territoires (SAPAT);
- Le baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP) ;
- Les diplômes ou certificats mentionnés aux articles D. 451-88 et D. 451-92 du code de l'action sociale et des famille;
- Le titre professionnel d'assistant de vie aux familles ;
- Le titre professionnel d'agent de service médico-social.

4. accessibilite aux personnes en situation de handicap

Les élèves en situation de handicap, compatible avec la formation et l'exercice du futur métier, peuvent bénéficier d'aménagement d'examens et/ou de formation.

Pour plus de renseignements sur l'accès à la formation, vous pouvez contacter :

Madame Valérie FANEN, formatrice : 05 57 82 05 24 ou ifas@chu-bordeaux.fr


5. projet pedagogique

Le projet pédagogique, élaboré par l'équipe de formateurs de l'institut, sous la responsabilité de la direction, est un outil de communication avec les différents partenaires du dispositif de formation. Il constitue aussi le guide de référence pour la formation des élèves aides-soignants.

Il énonce les orientations de l'institut, les valeurs portées par l'équipe, la conception de la formation et le dispositif mis en place.


6. reglement interieur

Le règlement intérieur est nécessaire au bon fonctionnement de l'institut de formation. Il entre en vigueur le 1er jour de la rentrée et est applicable tout au long de la scolarité.

Le règlement intérieur dans lequel l'éthique et les règles professionnelles occupent une place fondamentale, participe à la responsabilisation et à la professionnalisation des élèves.


DOCUMENTS TELECHARGEABLES

FICHE PROGRAMME FORMATION
ARRETE DU 20 JUIN 2021
PLAN D'ACCES A L'INSTITUT
FINANCEMENT DE LA FORMATION

COORDONNéES de L'institut



Institut de formation d'aides-soignants du CHU de Bordeaux


Directeur : Monsieur Régis BERNARD

IFAS

IMS Site Pellegrin

Rue Francisco Ferrer

33076 Bordeaux cedex


Contact : 05 56 79 54 27 ou ifas@chu-bordeaux.fr




information du 08/09/2021