Plan Canicule

En France, on parle de canicule lorsque la moyenne sur au moins trois jours consécutifs des températures minimales et maximales dépasse des seuils définis pour chaque département. Les seuils varient de 17°C à 24°C la nuit, et de 32 à 36°C le jour, selon les départements.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  
En Gironde, les seuils sont : 21°C la nuit et 35°C le jour (Source : plan canicule départemental 2019)
En dessous de ces seuils, on considèrera que ce sont de fortes chaleurs.
Lorsqu'il fait très chaud, la température du corps aura tendance à s'élever. Pour réguler la température et se maintenir à 37°C, le corps va devoir mettre en place plusieurs mécanismes.
image plan canicule 2020

Les mécanismes de thermorégulation

Cependant de fortes chaleurs peuvent rapidement dégrader l'état de santé des personnes les plus fragiles voire même provoquer des décès prématurés. Cela est un problème majeur de santé publique notamment avec le réchauffement climatique, déjà présent et qui s'aggravera dans les années à venir. 
 Adoptez les bons réflexes- Canicule
Fortes chaleurs noyade
Cliquez sur l'image pour télécharger l'affiche

OBJECTIF DU PLAN CANICULE

Le plan canicule a pour objectif d'anticiper l'arrivée d'une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre pour prévenir et limiter les effets sanitaires de la chaleur et d'adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau institutionnel en portant une attention particulière aux secteurs sensibles lors d'un épisode de canicule.

Le plan national est organisé autour de 4 grands axes :

  • prévenir les effets d'une canicule,
  • protéger les populations par la mise en place de mesures de gestion adaptées,
  • informer et communiquer,
  •  capitaliser les expériences.

Le plan prend en compte la phase préparation et est organisé autour des quatre niveaux d'alerte du plan national canicule coordonnés avec les niveaux de vigilance météorologique :

  • -La préparation : les actions à mettre en œuvre pour prévenir et limiter les effets sanitaires de la chaleur
  • -Le niveau 1 - veille saisonnière : il est déclenché automatiquement du 1er juin au 15 septembre de chaque année, et correspond au niveau de vigilance VERT de la carte de vigilance météorologique ;
  • Le niveau 2 - avertissement chaleur : il correspond au passage en vigilance JAUNE de la carte de vigilance météorologique, et permet l'anticipation et la mise en place de mesures d'information et de communication à l'initiative de l'ARS
  • Le niveau 3 : alerte canicule : il correspond au passage en vigilance ORANGE de la carte de vigilance météorologique,
    Il est activé sur décision de chaque préfet de département. Il met en place, selon les circonstances, les mesures adaptées ;
  • Le niveau 4 : mobilisation maximale : il correspond à la carte de vigilance ROUGE.
    Il est déclenché au niveau national par le premier ministre, sur avis du ministre chargé de la santé et du ministre chargé de l'intérieur, en cas de vague de chaleur intense et étendue associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire (sécheresse, délestage électrique, saturation des chambres funéraires).
     Le préfet peut également proposer d'activer le niveau de mobilisation  maximale en fonction des données météorologiques, des données sanitaires ou d'activités inhabituelles de leurs services, et de la constatation d'effets annexes (sécheresse, pannes ou délestages électriques, saturation des hôpitaux)

information ministère  CANICULE : 



Information juin 2020