Centre de radiothérapie

La radiothérapie du CHU de Bordeaux, située jusqu'à présent à l'hôpital Saint-André, a emménagé le 2 avril 2012 dans le tout nouveau bâtiment dédié uniquement à cette activité. La radiothérapie est maintenant implantée à l'hôpital Haut-Lévêque à Pessac.

Radiotherapie-CHU-Bordeaux 
Copyright V Burger/Phanie
 
 
"Ce centre de radiothérapie permet au CHU de Bordeaux de renforcer son offre de soins sur la région Aquitaine, notamment en confortant sa vocation de centre de recours au niveau du traitement des cancers pédiatriques, ORL et des tumeurs du système nerveux central ; mais aussi de prendre une nouvelle dimension au plan national avec l'implantation du robot de radio-chirurgie qui ouvre la possibilité d'irradiations en conditions stéréotaxiques tant pour des lésions intracrâniennes, qu'extra crâniennes".
Dr Renaud Trouette, Chef de Pôle d'oncologie, de radiothérapie, de dermatologie, d'hématologie et de soins palliatifs.
 
Equipements HighTech, fonctionnalité, clarté, espace, accessibilité, tout a été conçu pour faciliter l'organisation du circuit patient, la performance des soins délivrés et la qualité de vie au travail.

DES EQUIPEMENTS BIOMEDICAUX DE POINTE

Le plateau technique de radiothérapie est constitué pour une part d'équipements qui ont été transférés depuis le site de Saint-André, et d'autre part d'accélérateurs de particules neufs.


equipement-CHU-Bordeaux


EQUIPEMENTS NEUFS

Le CHU de Bordeaux a  investi dans 2 accélérateurs de particules neufs.
Les 2 accélérateurs appairés acquis permettent la mise en œoeuvre de toutes les techniques actuelles de radiothérapie y compris :

- des irradiations corporelles totales (en projet)
- des traitements par modulation d'intensité du faisceau ainsi que des traitements de radiothérapie rotationnelle.

Ils permettront à terme de participer à des travaux scientifiques d'évaluation précoce.


Les équipements transférés sont les suivants :
- un scanner de centrage
- un appareil de curiethérapie à haut débit principalement destiné au traitement de lésions gynécologiques
- un appareil de contact-thérapie (basse énergie) destiné au traitement des lésions dermatologiques


A noter :
Le CHU de Bordeaux est en cours d'appel d'offre pour l'acquisition d'une machine destinée principalement à délivrer des traitements stéréotaxiques pour des localisations intra mais également extra-crâniennes.
Ces appareils caractérisés par leur très haute précision permettent d'envisager des traitements très courts en 1 à 3 séances (au lieu de 30 habituellement).

UNE AMELIORATION DES SYNERGIES

L'implantation d'un bâtiment neuf dédié permet de rapprocher la radiothérapie de ses principaux services prescripteurs sur le groupe hospitalier Sud (tels que la pneumologie, la chirurgie thoracique et bientôt l'hépato-gastro-entérologie) afin d'en améliorer les synergies médicales autour des patients mais également de donner des potentialités d'évolution au plateau technique, toujours dans le but d'une meilleure sécurité des traitements.


service-radiotherapie-chu-bordeaux

UNE PRISE EN CHARGE DU PATIENT OPTIMISEE

Le patient bénéficie de tous les services attenants sur un lieu unique : consultation, préparation, traitement ainsi qu'un accès aux soins de support (psychologues, services sociaux) et aux associations de patients.

UNE PRISE EN CHARGE HYPERSPECIALISEE POUR UN PARCOURS PERSONNALISE

Les radiothérapeutes du CHU de Bordeaux participent chaque mois à 90 RCP (Réunions de Concertation Pluridisciplinaires) pour 10 spécialités différentes. Celles-ci traduisent la volonté d'hyperspécialisation du CHU de Bordeaux dans la prise en charge des pathologies cancéreuses.

FAVORISER L'ACCESSIBILITE

Le site de Haut-Lévêque permet d'offrir une accessibilité maximale aux patients qui viennent quotidiennement en radiothérapie : proximité de la rocade, proximité de l'autoroute et, depuis peu, proximité du tramway.
Au niveau de l'agglomération bordelaise, ce choix permet enfin une meilleure répartition géographique des centres de radiothérapie, aujourd'hui très concentrés sur l'hyper-centre ville avec l'Institut Bergonié, la polyclinique Bordeaux Nord et la Clinique Tivoli.

DEVELOPPER LA RECHERCHE

A plus long terme, il s'agit de proposer une grande variété de techniques et de participer à des travaux scientifiques d'évaluation précoce (recherche clinique) tout en ménageant la possibilité d'étendre substantiellement le bâtiment pour introduire éventuellement d'autres types de technologies innovantes.

Quelques chiffres :
Répartition des principales tumeurs traitées en 2011 :
+ de 40 % : système nerveux et os
+ de 40 % : thorax, ORL, digestif, dermatologie
Entre 15 et 20 % : gynécologie, urologie, système lymphatique, endocrinologie

UNE CONCEPTION ARCHITECTURALE ECO RESPONSABLE

"Dans le contexte actuel, nous ne pouvons plus nous permettre de concevoir des bâtiments énergivores. Nous nous sommes donc fixé comme un objectif minimal le respect des critères du label THPE. Pour atteindre cet objectif nous avons associé à la conception de l'enveloppe du bâtiment des systèmes performants visant la réduction des consommations d'énergie primaire."
 

site-eco-responsable-chu-bordeaux


Le projet met en œoeuvre des dispositifs passifs performants ne nécessitant pas ou peu d'entretien :
- l'utilisation de matériaux massifs pour augmenter l'inertie thermique
- une sur-isolation par l'extérieur pour préserver l'inertie et limiter les déperditions (bâtiment 29% plus performant que ce qu'exige la réglementation)
- l'éclairage naturel des espaces pour limiter le recours à l'éclairage artificiel
- une ventilation efficace pour tirer parti de l'inertie du bâtiment.


L'ACTIVITE

En 2011, 1173 patients ont été traités, correspondant à plus de 22 000 séances d'irradiation réalisées par 2 accélérateurs de particules dont le taux d'occupation est de 97%.
L'activité du service est en augmentation constante depuis 2007 : +35,6 % entre 2007 et 2011
Dans le cadre des techniques spéciales, propres au CHU, environ 160 patients sont pris en charge dont 90 en conditions stéréotaxiques (pour des tumeurs intracrâniennes, thoraciques et digestives), 30 en radiothérapie pédiatrique et
7 irradiations cutanées totales.


CONTACTEZ LE SERVICE

Centre de radiothérapie
> Hôpital Haut-Lévêque

Chef de pôle : Dr Renaud Trouette


Information du 21/06/2012