Contacter l'unité
Découvrir le pôle
Rendez-vous en ligne

Ostéodensitométrie

 
Pour cette examen, le médecine nucléaire sud vous propose la
Prise de rendez-vous directe
accessible via le lien suivant :
https://rendez-vous.chu-bordeaux.fr


L'ostéodensitométrie permet de mesurer la densité minérale osseuse (DMO) et d'établir le diagnostic d'ostéoporose.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  
    

Comment se déroule l'examen ?

Après avoir signalé votre arrivée à l'accueil, votre dossier sera enregistré et on vous fera patienter quelques minutes en salle d'attente.

La réalisation des clichés nécessite que vous soyez, en général, allongé(e) sur une table d'examen. Le tube à rayons X se déplacera lentement au dessus de vous. Vous ne devrez pas bouger et respirer calmement.
Plusieurs sites osseux sont explorés : le rachis lombaire (L2-L4), les fémurs et le poignet. C'est un examen très rapide qui ne dure que quelques minutes.
Lunar iDXA
Vous devrez retirer les objets métalliques ou certains vêtements qui dégraderaient la qualité des clichés.

Votre examen nécessite un traitement informatique des images enregistrées et
une interprétation. Le résultat vous sera remis à l'issue de l'examen ou sera envoyé au médecin qui a demandé l'ostéodensitométrie. 

DMO Rachis lombaire
TBS







DMO Col du fémur






Y-a-t'il une préparation spéciale ?

Aucune préparation particulière n'est requise ; il n'est pas nécessaire d'être à jeun et vous pouvez prendre vos médicaments à votre convenance.

Quelles sont les contre-indications ?

Vous ne devrez pas avoir bénéficié d'un examen avec injection de produit de contraste iodé depuis moins de 1 mois ou d'une scintigraphie dans les 3 jours précédents cet examen.
Si vous êtes une femme en capacité de procréer et sans moyen de contraception tel que pilule ou stérilet, vous devez réaliser, dans les 3 jours qui précèdent l'examen, un test de grossesse sanguin et amener le résultat le jour de l'examen. Si ce test s'avère positif, nous vous demandons de contacter le secrétariat
 

Quels sont les risques et les complications de cet examen ?

C'est un examen totalement indolore.
Les rayonnements ionisants sont sans danger du fait des très faibles doses délivrées (20 fois moins importante que pour une radiographie de thorax).

Quelles sont les recommandations après l'examen ?

Aucune précaution particulière n'est recommandée.
 

DANS QUELS CAS L'OSTEODENSITOMETRIE EST-ELLE PRISE EN CHARGE ?

L'ostéodensitométrie est prise en charge, sur prescription médicale, pour les patient(e)s présentant les facteurs de risques médicaux de l'ostéoporose qui rendent nécessaire cet examen,

Elle est remboursée à 70 % sur la base d'un tarif fixé à 39,96 € pour les indications suivantes :

Pour un premier examen dans la population générale, quel que soit l'âge et le sexe en cas de pathologie ou de traitement potentiellement inducteurs d'ostéoporose (par exemple, l'hyperthyroïdie évolutive non traitée, l'hypercorticisme, l'hyperparathyroïdie primitive ou une corticothérapie prolongée) ou cas d'antécédent de fracture sans traumatisme majeur diagnostiquée lors d'une radiographie.

Pour un premier examen chez la femme ménopausée avec des facteurs de risque (antécédent de fracture du col du fémur sans traumatisme chez un parent du 1er degré; indice de masse corporelle inférieur à 19 kg/m2; une ménopause précoce avant 40 ans ou une antécédent de corticothérapie de plus de trois mois consécutifs).

Pour un deuxième examen, la prise en charge est assurée à l'arrêt du traitement anti-ostéoporotique, en dehors de l'arrêt précoce pour effet indésirable, chez la femme ménopausée ou chez la femme ménopausée dans fracture lorsqu'un traitement n'a pas été mis en route après une première ostéodensitométrie montrant une valeur normale ou une ostéopénie (une 2ème ostéodensitométrie peut être proposée 3 à 5 ans après la réalisation de première en fonction de l'apparition de nouveaux facteurs de risque)..


Dans les autres cas, vous aurez à régler le tarif de base. Certaines mutuelles prennent à charge le remboursement de cet acte.