Contacter l'unité
Découvrir le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie chronique dégénérative du système nerveux central. Elle est causée par l’accumulation anormale d’une protéine appelée alpha-synucléine.
L’accumulation de cette protéine entraîne une souffrance des neurones, notamment dans la substance noire compacte où la dopamine est produite. La dopamine est un neurotransmetteur indispensable pour la communication des neurones de la boucle motrice et la réalisation de mouvements volontaires. La perte progressive des neurones dopaminergiques au cours de la maladie de Parkinson est à l’origine des troubles moteurs.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  

La triade

Trois signes moteurs principaux sont généralement observés :
  • Le tremblement touche essentiellement les membres supérieurs et est en général plus marqué d’un côté que de l’autre. Il diminue lors de la réalisation de mouvements volontaires. Le tremblement est observé chez deux tiers des patients parkinsoniens.
  • La rigidité consiste en une contraction des muscles qui peut entraîner des douleurs. La bradykinésie et l’akinésie correspondent à la lenteur et la diminution des mouvements. Elle explique les difficultés pour la réalisation des gestes fins et l’écriture.
  • La sévérité des signes moteurs varie selon les patients. En dehors des signes moteurs, les patients se plaignent souvent de signes non-moteurs, incluant la perte d’odorat, des troubles du sommeil, des troubles d’humeur et la dysautonomie (constipation, troubles urinaires, malaises en raison d’une chute de la tension artérielle en se levant).

Les chiffres clés

En France, plus de 170 000 personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson et le nombre de nouveaux cas est estimé à 14 000 par an. L’âge est le principal facteur de risque. L’âge moyen lors du diagnostic se situe entre 55 et 65 ans, mais la maladie de Parkinson se manifeste avant 40 ans dans environ 10% des cas.

La recherche

Le centre expert contribue activement aux progrès de la recherche dans le domaine
de la maladie de Parkinson, et ce dans une approche de l’animal à l’homme grâce à la plateforme de l’Institut des Maladies Neurodégénératives. Un élément clé du succès des études de recherche clinique est l’inclusion d’un nombre suffi sant de patients. Des études cliniques conduites au centre expert cherchent constamment des volontaires.
Par votre participation, vous pouvez contribuer activement aux progrès de la recherche dans le domaine de la maladie de Parkinson.

Les associations

Des associations engagées dans la maladie de Parkinson peuvent vous accompagner,
sur un plan local et/ou national. Ces associations permettent de créer des réseaux de
solidarité entre les personnes et de donner une visibilité de la maladie de Parkinson au grand public.

Association France Parkinson
4 avenue du colonel Bonnet
75016 Paris
Tél. 01 45 20 22 20
Fax 01 40 50 16 44
www.franceparkinson.fr
email :

Fédération Française des Groupements de Parkinsoniens

FFGP siège
7, rue Nicolas Larbaud
03240 Vichy
Tél. 04 70 96 64 09
www.parkinson-ff gp.net


La journée mondiale de la maladie de Parkinson

Depuis plus de 10 ans, le 11 avril est devenue la journée mondiale de la MPI, permettant de mobiliser un maximum de personnes autour de cette pathologie.

Glossaire

MPI : Maladie de Parkinson Idiopathique
L-DOPA : Lévodopa
AAH : Allocation aux Adultes Handicapées
ALD : Aff ection de Longue Durée
APA : Allocation Personnalisée à l’Autonomie
ETP : Education Thérapeutique du Patient
SCP : Stimulation Cérébrale profonde
HAS : Haute Autorité de Santé