Contacter l'unité
Découvrir le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

2017 Etude MUSITOX : le CHU de Bordeaux participe au soutien médical du festival Garorock

Le festival Garorock se tiendra comme tous les ans à Marmande du 30 juin au 2 juillet, avec de nombreux groupes musicaux invités. Ce festival reçoit chaque année environ 40 000 festivaliers chaque soir.
Un Poste Médical Avancé est mis en place au sein du site «  concert » , et un second au sein du site « camping ».
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  

Ces postes médicaux avancés fonctionnent grâce à La Croix Rouge, au Service départemental d’incendie et de Secours du Lot et Garonne (Sapeurs Pompiers), et grâce au Centre Hospitalier d’Agen.
Cette année pour la première fois, le CHU de Bordeaux participera à cette activité de soutien médical régional :
2 médecins urgentistes du Pôle urgences adultes du CHU de Bordeaux également toxicologues au Centre Antipoison, ainsi que 3 pharmaciens du Centre Antipoison mais aussi du CEIP-A (Centre d’addictovigilance) seront sur place et travailleront en collaboration avec les autres praticiens pour la prise en charge des patients admis au poste de secours.

image musitox© V.Burger/Phanie

L'étude MUSITOX

La nouveauté, c'est une étude "MUSITOX", qui sera réalisée pendant le festival pour déterminer les substances psychoactives éventuellement consommées par les festivaliers, admis au poste de secours pour une intoxication en rapport avec ces substances.

Chaque patient participant à l’étude bénéficiera d’un examen clinique dont les données renseigneront l’observation médicale, à la fois indispensable pour la prise en charge, mais aussi pour l'étude.

Cette étude peu invasive permettra de décrire les tableaux cliniques en rapport avec les substances réellement consommées.

L’objectif est d’améliorer la prise en charge future des patients intoxiqués par de nouvelles drogues de synthèse qui ont fait leur apparition en France et dont on sait peu de choses sur le plan médical.

Il s’agit d’une étude anonyme (enfants mineurs exclus), dont la participation sera laissée au libre choix de chaque patient, après une information claire.

Ainsi, cette collaboration prometteuse permet de regrouper les forces vives autour d’un événement festif en associant le CHU de Bordeaux et l’Agence Régionale de Santé  de Nouvelle Aquitaine à une manifestation régionale de grande envergure et permet une recherche scientifique sur une problématique médicale émergente en France.

Musitox est le premier projet collaboratif de ce genre dans notre pays et nous espérons y apprendre beaucoup pour la prise en charge future de nos patients intoxiqués.

Dr Magali Labadie ou Dr Amélie Daveluy
     
     
    Information juin 2017