Contacter l'unité
Découvrir le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

Les yeux secs

La pathologie de l'œil sec est de plus en plus fréquente en raison de la vie numérique, du vieillissement, des conditions de travail être autres facteurs. La vision est troublée, instable, accompagnée d'une sensation d'inconfort, de brulure, de grain de sable, de larmoiement paradoxale. Les causes sont multiples et souvent associées. On distingue des déficits en qualité du film lacrymal et des déficits en sécrétion d'eau par la glande lacrymale principale. Souvent le déficit est mixte quand la situation devient chronique.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  
                  

Les blépharites par dysfonction des glandes meibomiennes

Elles sont la cause la plus banale d'œil sec. Les glandes meibomiennes fournissent la phase lipidique (grasse) qui stabilise le film lacrymal. Le film lacrymal est étalé par le clignement palpébral. Ce clignement peut être incomplet, peu fréquent et peu intense, limitant la possibilité de lubrification, induisant une souffrance inflammatoire et une dysfonction des secrétions meibomiennes. Si la situation dure, les glandes peuvent s'infecter (orgelet, chalazion), la cornée peut s'ulcérer et s'infecter (abcès).

Télécharger ICI le livret éducatif "oeil sec".

QK7A3059Examen Lipiview: visualisation des glandes meibomiennes

QK7A3025Examen Lipiview: visualisation du clignement et du film lipidique

La maladie de Gougerot 

Dans cette maladie, la glande lacrymale principale est détruite par l'organisme, asséchant dramatiquement la cornée. Elle est parfois primaire, sans cause, souvent secondaire à une maladie générale comme la polyarthrite rhumatoïde.


Le Soin Lipiflow et l'éducation thérapeutique

La sècheresse oculaire par obstruction des glandes meibomiennes, situées dans le cartilage des paupières, est de loin la plus fréquente. Elle est souvent présente depuis très longtemps avant que les symptômes n'apparaissent. Une prise en charge est possible pour restituer une bonne fonction ou au moins éviter l'aggravation. Celle-ci passe par la compréhension du problème impliquant une analyse détaillée des paupières et de la surface oculaire, suivie d'une explication clarifiée des mécanismes. La corrélation structure/fonction est ici primordiale afin de définir la sévérité et le pronostic de la sécheresse oculaire. Ainsi, afin de diagnostiquer et prendre en charge le dysfonctionnement éventuel, le CHU de Bordeaux c'est doté de la dernière avancée technologique pour faire l'analyse de l'anatomie et fonctionnelle des glandes meibomiennes : Plateforme Lipiview / Lipiflow. Vous devrez retenir que la clé de la guérison repose en grande partie sur votre implication et que l'équipe médicale vous accompagnera pour désamorcer le cycle d'auto-aggravation que vous subissez, fondant son action sur les 3 axes suivants : Protection / Désobstruction / Rééducation.

Télécharger ICI le livret éducatif "oeil sec".

Prise de rendez-vous : 05 56 79 55 30
rdv.ophtalmo@chu-bordeaux.fr