Contacter l'unité
Découvrir le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

La chirurgie réfractive par implants intraoculaires

Si le laser n'est pas une bonne option, il est parfois proposé une chirurgie implantatoire. En fonction de l'âge et du statut du cristallin, il est proposé, sous condition de bilan d'implantabilité favorable, de mettre en place des implants intraoculaire corrigeant divers troubles réfractifs. Leur positionnement se fait en avant du cristallin pour les plus jeunes (implants phaques), à la place du cristallin (PRELEX pour PREsbyopic Lens Exchange, ou chirurgie du cristallin clair), le plus souvent après 55 ans chez les myopes, 45 ans chez les hypermétropes.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  

  • Pour les implants phaques, essentiellement les myopes très forts, l'implant est mis en place pour une durée déterminée et sera enlevé plus tard lors de la chirurgie de la cataracte ou bien en cas d'intolérance. Ils sont positionnés soit en arrière de l'iris (type ICL) ou clippés en avant de l'iris (type Artisan). Un engagement à une surveillance régulière à vie est un prérequis indispensable pour ce type de chirurgie.
  • Pour le PRELEX, un bilan ressemblant à celui de la chirurgie de la cataracte est réalisé, amplifié de certains examens plus précis et d'un questionnaire visant à réaliser un profilage des besoins visuels du patient. La chirurgie et son suivi est en tout point similaire à celle de la cataracte.
 

QK7A2914

Imagerie OCT haute résolution du Cristallin et de la Cornée

Prise de rendez-vous : 05 56 79 55 30
rdv.ophtalmo@chu-bordeaux.fr