Contacter le service
Découvrir le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

Maladie de Verneuil

La maladie de Verneuil est une maladie de la peau, décrite en 1854 par le chirurgien du même nom. Les autres appellations de la maladie sont l'hidrosadénite ou hidradénite suppurée. On peut également entendre parler d'acné inversée
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  
Elle se manifeste par des nodules (formations cutanées arrondies et saillantes) douloureux, et des abcès (amas de pus collecté dans une cavité). Elle évolue vers des écoulements de pus, des fistules (canal d'où s'écoule un liquide) et une cicatrisation en relief (cicatrisation hypertrophique). Elle touche les zones du corps où est présente une certaine variété de glandes produisant de la sueur (les glandes apocrines), c'est à dire essentielle-ment les grands plis. Il s'agit d'une maladie qui dure dans le temps (chronique).
Le nombre de personnes atteintes  (prévalence) serait d'environ de 1% dans les pays industrialisés (0,3 à 4 % selon certaines études). Cette maladie touche aussi bien les hommes que les femmes, avec toutefois une prédominance chez les femmes. Elle débute habituellement à l'adolescence ou chez l'adulte jeune. Elle est surtout observée au cours de la troisième décennie.
La cause exacte de cette maladie n'est pas connue.L'atteinte initiale serait une occlusion du follicule pilo-sébacé (structure de la peau où pousse le poil) avec une inflammation secondaire et une destruction des glandes apocrines, une infection et une extension au derme (couche intermédiaire de la peau) et à l'hypoderme adjacent (la couche la plus profonde de la peau, constituée de cellules graisseuses). L'intervention de facteurs hormonaux a été suggérée. En effet, on note des modifications de la maladie de Verneuil pendant la grossesse ou lors des règles. Par ailleurs, la maladie se déclenche rarement avant la puberté ou après la ménopause. Cependant, les études n'ont pas pu mettre en évidence le rôle exact de ces facteurs hormonaux.Une infection par des bactéries (streptocoque, staphylocoque,...) est souvent présente dans les stades précoces de la maladie mais n'est pas la cause initiale. Le tabac pourrait être un facteur déclenchant. La maladie de Verneuil a une composante génétique puisque des cas familiaux sont observés. Il ne s'agit pas d'une maladie contagieuse ou sexuellement transmissible.