Contacter le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

Le CHU et la personne âgée

Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  
Aide soignante, personnes agees, geriatrie,ephad
Copyright © Véronique Burger/Phanie

Edito de Philippe Vigouroux, Directeur général du CHU de Bordeaux et Président du directoire :



"La gériatrie est une discipline passionnante qui attire d'excellents professionnels et relève des défis aussi bien individuels que collectifs : chacun de nous est ou sera concerné et, collectivement, c'est tout le pays qui fait face à une « vague démographique gériatrique ». Ceci suppose une évolution de nos pratiques hospitalières ainsi qu'une adaptation de toute la société à ce vieillissement de la population.

La gériatrie c'est d'abord le soin aux plus de 75 ans. Mais, dans un hôpital universitaire comme le nôtre, c'est aussi l'enseignement, la recherche, l'évaluation, la prévention et l'innovation.

La gériatrie doit avant tout assurer une prise en soins conforme aux plus récentes données de la science médicale et infirmière. Au-delà, elle doit recourir à toutes les modalités permettant d'éviter l'hospitalisation. Il n'est bien sûr pas question de priver des personnes d'une hospitalisation qui serait nécessaire, mais nous avons le devoir d'éviter le passage par l'hôpital à une personne âgée lorsqu'existent des modalités alternatives et innovantes :

  • Le travail avec la ville permet d'éviter les passages aux urgences et les hospitalisations non strictement indispensables, ou encore de prévenir les ré-hospitalisations.
  • La télémédecine avec les EHPAD apporte l'expertise du CHU, sans avoir à imposer à la personne âgée un déplacement hors de son cadre de vie. Et elle contribue à la formation des personnels soignants de ces établissements.
  • L'évaluation au domicile des personnes âgées de Bordeaux par une équipe mobile pluri-professionnelle permet de repérer les fragilités et d'agir ensuite avec les intervenants de ville pour prévenir la dépendance et laisser la personne poursuivre au mieux sa vie à son domicile ou dans son Ehpad.
  • L'accueil de la personne âgée au sein de l'hôpital de jour du pôle de gérontologie lui apportera l'évaluation de ses fragilités, les soins et les conseils d'une équipe pluridisciplinaire, sans qu'elle soit confrontée aux inconvénients d'une hospitalisation.
  
Enfin, la recherche en gérontologie permet de faire progresser les connaissances sur le vieillissement pathologique, sur la prévention de la perte d'autonomie, et d'améliorer les pratiques de soins et leur diversité jusqu'à, par exemple, introduire la très appréciée pratique de l'hypnose dans nos services.

Mais n'est-il pas étonnant qu'un directeur d'hôpital agisse pour éviter des hospitalisations ? Non, car c'est l'intérêt du patient qui nous guide : lorsqu'il est âgé nous devons tout faire pour lui éviter les hospitalisations car une personne âgée les supporte moins qu'une personne jeune ; mais il faut également tout faire pour accueillir au mieux la personne âgée lorsque l'hospitalisation est indispensable. Et c'est ce que nos équipes de gériatrie font avec compétence et un grand respect de la personne âgée."


Source : journal Passerelles 93 - juillet 2019, CHU de Bordeaux ; information du 16/07/2019