Contacter le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

Une approche innovante : visite préopératoire des infirmières de bloc opératoire

Un projet d’optimisation de la prise en charge du patient a été mis en place au bloc de chirurgie cardiaque à l’hôpital Haut-Lévêque par un groupe d’IBODE (Infirmièr(e)s de bloc opératoire), notamment Guennaelle Sempere et Naoile Aftah. Cette action s’inscrit dans une logique d’humanisation de l’acte opératoire.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  
Il répond pleinement aux nouveaux enjeux des réorganisations et des restructurations d’activités dans les services :
  • Replacer le patient au coeur du projet thérapeutique
  • Responsabiliser celui-ci
  • Lui permettre d’avoir des moments de paroles et de libre-échange avec le personnel paramédical

En effet, il apparaît que ce sont souvent ces moments qui pâtissent de la charge de travail, contribuant à augmenter le stress ou l’anxiété des patients et souvent la frustration des soignants.

visite preoperatoire© CHU de Bordeaux

Instaurer un moment d’échanges soignant-soigné recrée du lien et du sens non seulement pour les malades mais aussi pour les professionnels de santé.

Il s’agit au départ de personnaliser l’accueil au bloc opératoire de chirurgie cardiaque. Ainsi, la veille de l’intervention un(e) infirmier(e) du bloc rencontre le patient dans sa chambre pour lui présenter un film éducatif tourné dans les locaux et réalisé grâce au concours de l’Université de Bordeaux. Ce film présente les différentes étapes que va vivre le patient du départ de sa chambre jusqu’à l’anesthésie générale. Ce visionnage de 5 minutes est alors l’occasion de pouvoir discuter et répondre aux questions des patients souvent centrées sur les techniques opératoires.

Cette visite ne se substitue à aucune autre, mais vient véritablement en complément des informations dont le patient a pu bénéficier (chirurgien, anesthésiste, infirmier(e)s des étages…).
Le point fort de la démarche est de dédramatiser et de rassurer sur l’acte opératoire, en levant en partie le voile de l’inconnu du « bloc opératoire » source
d’une grande anxiété
.

visite préopératoire© CHU de Bordeaux

Informer pour atténuer la peur de l’inconnu, c’est aussi diminuer le stress préopératoire.
C’est tout naturellement que la visite préopératoire (V.P.O.) a trouvé sa place dans un nouveau protocole de réhabilitation précoce de tous les patients opérés d’un remplacement valvulaire aortique par ministernotomie (sternotomie : section du sternum) mis en oeuvre par le Dr Pierre Oses et le Dr Cédric Zaouter. La V.P.O. a ainsi permis de diminuer l’utilisation de certains médicaments dans une approche multimodale des patients par une équipe pluridisciplinaire (chirurgiens, anesthésistes, IBODE, IDE, kinésithérapeutes, diététiciennes).

Cette démarche constitue une invitation à se retrouver et à échanger autour de la prise en charge du patient hospitalisé, tout en participant à l’amélioration d’une communication interprofessionnelle et en redonnant davantage de valeur au travail de chacun.

 
Information janvier 2017 - Source journal Passerelle n°83 de janvier 2017
Auteur : l'équipe du bloc de chirurgie cardiaque