Les cancers de la gorge, ça ne touche pas que les fumeurs !

Cancers ORL et infections à Papilloma Virus Humain (HPV)
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  

Les papillomavirus sont à l'origine de plus de 3 000 nouveaux cas de cancers de la gorge en France tous les ans.

Les cancers de la gorge liés aux papillomavirus sont en forte augmentation dans le monde.

Make sense campaign
Campagne Make sense campaign

➜ Les papillomavirus humains (HPV) sont des virus très répandus et contagieux, qui se transmettent par contacts avec la peau ou les muqueuses entre deux individus. Dans certains cas, le virus va rester au niveau de la peau ou de la muqueuse et entraîner une lésion.
Les lésions les plus fréquentes sont bénignes comme les verrues plantaires, ou beaucoup plus ennuyeuses comme les verrues ano-génitales ou condylomes vénériens (lésion au niveau des organes génitaux ou de l'anus).
 
Hommes, femmes tous concernés !
HPV = 5 % des cancers dans le monde
6 300 nouveaux cas par an en France
1/3 chez les hommes
 
➜ Mais certaines lésions sont à l'origine de tumeurs cancéreuses (cancers de la gorge, du col de l'utérus, de la vulve, de l'anus, du pénis).

Le virus HPV peut être présent mais silencieux pendant plusieurs années dans l'organisme. La contamination par ce virus est notamment liée à la vie sexuelle active à l'âge adulte.

Des solutions existent pour prévenir ce risque !

La meilleure façon de s'en prémunir est de se faire vacciner avant les premiers rapports sexuels.

1 - Je fais vacciner mes enfants (garçons et filles) dès 11 ans contre le HPV.

Schéma vaccinal
Ce schéma vaccinal actuellement recommandé est remboursé par l'assurance maladie et par certaines mutuelles.

2 -Je consulte en cas de gêne à la gorge et/ou en présence d'un ganglion dans le cou depuis plus de 3 semaines.

En l'absence de vaccination, il faudra être vigilant et consulter un ORL en cas de symptômes pouvant correspondre à un cancer de la gorge induit par HPV.
Ces cancers peuvent se manifester par une gêne ou une douleur dans la gorge /ou par un ou des ganglions dans le cou qui persistent plus longtemps que lors des infections ORL habituelles comme les rhinopharyngites et les angines. Ces cancers sont rarement très douloureux, ce qui peut rassurer à tort. Le ganglion dans le cou peut même prendre l'aspect d'un kyste banal.

Le vaccin actuellement recommandé prévient les infections contre les principaux virus HPV et ainsi prévient efficacement l'apparition des lésions précancéreuses et les cancers du col de l'utérus. Il limite aussi les infections HPV au niveau de la gorge.





septembre 2021