VIDEO - Journée mondiale de lutte contre de SIDA : le CHU de Bordeaux reste mobilisé !

A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida qui se déroulera le 1er décembre,  les équipes de l'hôpital de jour des maladies infectieuses du CHU de Bordeaux seront à l'honneur sur France 3 Aquitaine. Au programme : informations sur le dépistage, la prise en charge et  zoom sur  la prévention de l'infection par anti rétroviraux réalisée auprès des personnes les plus à risque de contamination ( la PrEP). 

Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  



svgLUNDI 2 décembre 2019
La prise en charge du SIDA au CHU de Bordeaux

SUR France 3 Aquitaine


Le thème : Journée mondiale de lutte contre le SIDA : le CHU de Bordeaux reste mobilisé !
En plateau : Dr Mojgan Hessamfar, coordinatrice médicale de l'hôpital de jour de maladies infectieuses (Saint-André)
Le reportage : Dr Mojgan Hessamfar, coordinatrice médicale de l'hôpital de jour de maladies infectieuses (Saint-André)

sida


Qu'est-ce que le VIH ?

Le virus de l'immunodéficience humaine est l'agent pathogène qui provoque une infection chronique évoluant vers le sida, en l'absence de traitement ARV. Il s'agit d'un rétrovirus (un virus à ARN) de la famille des lentivirus, qui provoquent des maladies à évolution lente. Le VIH cible notamment les lymphocytes CD4, qui sont des cellules essentielles de notre système immunitaire. Il entraîne une infection chronique pouvant aboutir, en l'absence de traitement antirétroviral (ARV), à une immunodépression caractérisée baptisée « sida ». Ce virus, d'une très grande variabilité génétique, est connu sous deux types : le VIH-1, identifié en 1983 et le VIH-2, identifié en 1986, tous deux à l'Institut Pasteur. 

Les modes de transmission

Il existe  trois modes de transmission du VIH :

  • la voie sexuelle lors de rapports vaginaux, buccaux ou anaux non protégés
  • la voie sanguine, lorsqu'il y a échange de sang
  • de la mère à l'enfant pendant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement.

Qu'est-ce que le sida ?

Le syndrome d'immunodéficience acquise est la phase tardive de l'infection par le VIH, caractérisée par la perte progressive des défenses immunitaires qui permet  le développement de maladies opportunistes.


ruban rouge

Quelques  chiffres 

Groupe hospitalier Saint-André : environ 1771 patients vus

au moins une fois par an (consultations et séances en hôpital de jour)

Groupe hospitalier Pellegrin : environ 2041 patients (consultations ou hospitalisation)

Hôpital Haut-Lévêque : environ 550 patients (consultations ou hospitalisation)


Focus sur la PrEP :

la prévention de l'infection par anti rétroviraux réalisée auprès des personnes les plus à risque de contamination

La PrEP, qui signifie Prophylaxie Pré-Exposition (ou Pre-Exposure Prohylaxis en anglais), est une stratégie de réduction du risque de contracter le VIH basée sur l'utilisation d'un médicament antirétroviral à prendre au cours d'une période d'exposition à un risque de contamination.

Cette stratégie s'accompagne d'un suivi renforcé et individualisé en santé sexuelle. L'observance au protocole proposé étant la clé de la réussite de cette stratégie de prévention. Le médicament utilisé dans la plupart des essais de PrEP est le Truvada ®, combinaison de deux antirétroviraux hautement actifs contre le VIH, connus pour leur efficacité et leur faible toxicité dans le traitement des personnes vivant avec le VIH. L'usage de ce médicament nécessite un accompagnement et un suivi médical régulier. La PrEP est recommandée pour un certain nombre de publics-clé de l'épidémie à VIH depuis 2015 en France. Prescrit et remboursé au travers d'une recommandation temporaire d'utilisation France à partir de janvier 2016, le Truvada® peut être prescrit par un médecin spécialiste dans le cadre d'une Autorisation de Mise sur le Marché pour son indication en PrEP depuis mars 2017.

A qui s'adresse la PrEP ?

La PrEP s'adresse à toutes les personnes n'utilisant pas systématiquement le préservatif lors de leurs rapports sexuels et qui sont à haut risque de contracter le VIH. Le rapport du groupe national d'experts contre le VIH en France recommande l'utilisation de la PrEP en particulier chez les publics suivants :

  • Les hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes séronégatifs à haut risque d'acquisition du VIH,
  • Les personnes transgenres ayant des relations sexuelles à haut risque d'acquisition du VIH

Les experts précisent que les personnes à haut risque d'acquisition du VIH sont celles


  • ayant eu des relations anales non protégées avec au moins deux partenaires,

  • ou ayant présenté plusieurs épisodes d'Infections Sexuellement Transmissibles dans l'année qui s'est écoulée,

  • ou ayant eu recours à un traitement d'urgence contre le VIH dans l'année,

  • ou encore consommant des substances psychoactives dans un cadre sexuel.

Comment marche la PrEP ?

La PrEP est administrée sous la forme d'un comprimé de Truvada ® à prendre une fois par jour tant que la période d'activité sexuelle se poursuit. Ce comprimé contient deux antirétroviraux hautement actifs contre le VIH, le Ténofovir et l'Emtricitabine, Les antirétroviraux présents dans l'organisme empêchent alors le VIH (mais pas les autres IST) de s'installer et en cas d'exposition évitent ainsi une contamination.

Tant que la période d'activité sexuelle se poursuit, la prise toutes les 24h doit être envisagée. Lorsque cette période se termine, il est important de ne pas oublier les prises 24h et 48h après celle précédent le dernier rapport sexuel. Le schéma de prise à la demande est néanmoins contre-indiqué chez les personnes porteuses du virus de l'hépatite B.

Sources : http://prep-info.fr/