MYELODYSPLASIES - 6ème journée nationale le 25 mars 2017

Au CHU de Bordeaux, cette rencontre sera animée par le Dr Sophie Dimicoli-Salazar du service d’hématologie et thérapie cellulaire du Pr Noël Milpied.
Le Groupe Francophone des Myélodysplasies (GFM) et l’Association de Patients CCM (Connaitre et Combattre les Myélodysplasies) organisent à destination des personnes atteintes de MYÉLODYSPLASIES et leurs proches la 6ème Journée Nationale d’information qui se déroulera simultanément dans 20 villes en France.
Myelodysplasies BX
La rencontre sera animée par le Dr Sophie Dimicoli-Salazar du service d’hématologie et thérapie cellulaire du Pr Noël Milpied :

Samedi 25 mars 2017 de 13h30 à 17h00

Amphithéâtre de l’Institut des Métiers de la Santé

Hôpital Xavier Arnozan - avenue de Haut-Lévêque à Pessac

Inscription gratuite : www.journeemyelodysplasies.org

Myelodysplasies BXaffiche

C’est une occasion unique pour les malades de s’informer sur les avancées scientifiques dans ce domaine mais aussi de leur permettre, ainsi qu’à leurs proches de rencontrer de façon informelle les spécialistes, leur poser toutes les questions qu'ils souhaitent directement et échanger avec d'autres malades afin de partager leur expérience et leur vécu de la maladie.




A propos des syndromes myélodysplasiques

Les syndromes myélodysplasiques (SMD) regroupent plusieurs pathologies qui peuvent évoluer vers la leucémie aiguë myéloblastique. Ces pathologies touchent essentiellement les sujets âgés de 70 ans. Leur incidence est de 4 à 5 pour 100 000 personnes et par an et de 80 pour 100 000 après 75 ans. Les thérapeutiques diffèrent suivant le type de myélodysplasies.

Leur étiologie est le plus souvent inconnue. Dans 15 à 20% des cas, les syndromes myélodysplasiques sont secondaires à l’utilisation d’une chimiothérapie et/ou une radiothérapie. Plus rarement, ils peuvent être secondaires au benzène ou à d’autres hydrocarbures aromatiques ainsi qu’à certains produits utilisés dans l’agriculture. De manière exceptionnelle, ils peuvent survenir sur un terrain familial.

La présentation clinique est essentiellement liée aux symptômes de l’anémie (essoufflement, pâleur, tachycardie, douleur thoracique…), de la thrombopénie (ecchymoses, hématomes, saignements) et de la leucopénie (infections). Il est utile de vérifier les antécédents, les traitements, le terrain familial et les symptômes extrahématologiques.

Information du 16/03/2017