Contacter l'unité
Découvrir le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

Conseils généraux au voyageur

Retrouvez dans cette rubrique, des conseils généraux pour vos voyages.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  
paludisme_chu_bordeaux

La réhydratation est le premier traitement de la diarrhée de l'enfant.
Toute diarrhée (enfant ou adulte) > 4 jours et toute diarrhée glairo-sanglante doit faire
consulter un médecin pour un traitement causal adapté.

Attention à l'alimentation

  • évitez de consommer des plats dont vous n'avez pas l'assurance d'une cuisson suffisante récente (le "réchauffé" ne suffit pas ! ) .
  • évitez les salades et les crudités en l'absence de désinfection préalable.
    Lavez et Pelez vous même vos fruits.
  • évitez les crèmes glacées et les jus de fruits de fabrication artisanale, les
    charcuteries et les fruits de mer.

Les vaccins anti-péril alimentaire : Hépatite A toujours indiqué ; Typhoïde si séjour précaire ou long

Attention à l'Eau

  • Responsable d'un grand nombre de maladies en milieu tropical.
  • Dans les grandes villes, l'eau du robinet est traitée ; mais il vaut mieux,
    boire l'eau en bouteille capsulée et les sodas capsulés.
  • Evitez les glaçons.
  • En brousse, prévoir une réserve d'eau potable, ou utiliser un comprimé de
    Micropur Forte®, d'Aquatabs® par litre (une heure de contact est nécessaire). Pour les résidents, se procurer un filtre à eau.
  • Dans une pays chaud, VOUS DEVEZ BOIRE ABONDAMMENT.


Une Hygiène corporelle minutieuse est indispensable 

  • A cause de la chaleur et d'une forte transpiration, ne pas hésiter à se
    doucher fréquemment
  • Porter des vêtements légers en textiles naturels de préférence.
  •  Talquer les parties du corps les plus sujettes à transpiration pour éviter
    le développement de MYCOSES.
 

Prudence dans l'environnement que vous découvrez

  • Toujours se renseigner sur place, y compris circulation et voie publique ++
  • Gare aux moustiques (répulsifs, moustiquaire) car ils transmettent
    PALUDISME, DENGUE, CHIKUNGUNY A, ZIKA... et 2 maladies
    évitables par vaccin : FIEVRE JAUNE et ENCEPHALITE JAPONAISE
  • Eviter les baignades en eau douce, en raison du risque de BILHARZIOSE.
  • Eviter de marcher pieds nus, à fortiori sur les sols humides.
  • Eviter le coup de soleil : chapeau, lunettes de soleil et crème solaire
  • Tenir compte des recommandations données sur place sur les risques de
    noyade, blessure, intoxication ou envenimation exotique : serpents, scorpions,plantes et fruits toxiques, produits de la mer, etc ..

Vaccins Fièvre jaune en Afrique Tropicale - Amérique Sud et Encéphalite japonaise en Asie
 

Attention aux Maladies Sexuellement Transmissibles (M.S.T)

Y compris le S.I.D.A. et l'Hépatite B, se munir de préservatifs.

Attention aux Animaux

Ne pas s'approcher des chiens, chats, singes, chauves-souris ...
La rage reste une maladie fréquente dans les pays pauvres, notamment en Afrique et en Asie du Sud-Est.
En cas de morsure, désinfecter abondamment la plaie immédiatement et consulter un centre antirabique impérativement dans les 72H.
Le vaccin préventif antirabique peut être indiqué suivant le profil du voyage.

ATTENTION AU PALUDISME

Le paludisme (ou Malaria) est une affection due à un parasite unicellulaire appelé
« PLASMODIUM» transmis à l'homme la nuit par un moustique du genre "ANOPHELES" au vol silencieux et à la piqûre indolore.

Pour des raisons diverses, le paludisme n'est présent que dans certaines régions
chaudes du globe, plus particulièrement dans les régions intertropicales.

IL FAUT SAVOIR QUE :
  1. Un délai d'incubation minimum de 7 jours est nécessaire entre la piqûre de l'anophèle et la survenue des symptômes du paludisme.
  2. Le paludisme se caractérise par un symptôme essentiel et constant : la
    FIEVRE. Cette fièvre correspond à la destruction des globules rouges du sang. Cette destruction provoque une réaction en chaîne qui perpétue la maladie.
  3. Le paludisme peut conduire au décès sans un traitement adapté précoce.
  4. Un paludisme traité correctement est un paludisme guéri. Le paludisme n'est donc pas une maladie chronique.
  5. Il n'y a pas de vaccination efficace contre le paludisme.
  6. Le "PLASMODIUM FALCIPARUM' est la variété du parasite la plus
    fréquente, la plus dangereuse et la plus résistante à certains médicaments antipaludiques mais le Plasmodium falciparum ne peut pas perdurer plus de 6 mois (90% pas plus de 2 mois) dans l'organisme après le retour d'une zone infestée.
  7. Le choix du médicament anti-paludique est devenu souvent délicat, car la NIV AQUINE a perdu quasiment son efficacité sur toutes les souches de Plasmodium falciparum. Cette situation impose des choix variables et adaptés en fonction des régions visitées et du type de séjour.
  8. Les autres variétés de Plasmodium (vivax, ovale, malariae) n'induisent pas de gravité mais peuvent perdurer plus longtemps que le falciparum dans l'organisme (quelques mois à quelques années).
  9. Quelques chiffres sur le paludisme en France :
    - 4000 cas par an en France en provenance des pays infestés dont les 3/4
    sont hospitalisés
    - Près de 20 décès chaque année en France pourraient être évités par un
    traitement adapté précoce du paludisme.
 

EN PRATIQUE

PRéVENTION DU PALUDISME :

L 'association bien conduite de la prophylaxie médicamenteuse + la moustiquaire imprégnée + le répulsif cutané le soir + l'imprégnation vestimentaire offre une protection de plus de 95 % contre le paludisme, mais pas totale ...

Penser au paludisme en cas de fièvre en voyage et dans les 6 mois suivant votre retour : consulter VITE un médecin en lui précisant votre voyage en zone impaludée.

TRAITEMENT DE RéSERVE :

Le traitement présomptif ( dit « de réserve ») contre la paludisme se conçoit uniquement en cas de fièvre dans une zone impaludée dépourvue de structure médicale fiable.
Dans tous les cas, se rapprocher en urgence d'une structure de santé en cas de vomissements, de fièvre persistante au 4ème jour du début du traitement ou de signes de gravité tel que : troubles de conscience, prostration, épilepsie, essoufflement, "jaunisse".

RAPPEL

Santé Voyage est ouvert du Lundi au vendredi de 9h à 17h.
Les demandes de RDV à Santé Voyages pour une consultation de conseils au voyageur et de vaccination internationale se font en ligne ou
par téléphone au 05 56 79 58 17.

rdvchubordeauxSanté Voyages offre un nouveau de service de
Prise de rendez-vous directe, accessible via le lien suivant :
https://rendez-vous.chu-bordeaux.fr/WebBooking



Prenez RDV idéalement 1 à 2 mois avant le départ.
Il n'y a pas de conseils au voyageur par téléphone..


>Présentation de Santé voyages


Information CHU de Bordeaux mise à jour janvier 2019