Contacter le service
Découvrir le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

Coopération internationale

L'association TéoAquitaine, soutenue par le CHU de Bordeaux, intervient en Afrique et notamment au Cameroun auprès des équipes spécialisées dans le traitement et la prise en charge des pathologies neurochirurgicales et neurologiques de l'enfant.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  

Coopération internationale

Chaque mission permet de remplir les objectifs d'un hôpital universitaire, en réalisant des actes de soins, un enseignement mais également de la recherche clinique (avec le soutien de l'ISPED). Les professionnels du CHU de Bordeaux réunissant neurochirurgiens, neuropédiatres, anesthésistes, infirmiers de bloc opératoire, puéricultrices, et infirmiers d'anesthésie, sont regroupés au sein de l'association TéoAquitaine qui assure le fonctionnement logistique de ces missions.

Cette collaboration a été confortée par la signature d'une convention le 13 novembre 2017, en présence du Pr Jean-Rodolphe Vignes - président de l'association TéoAquitaine, Philippe Vigouroux - directeur général du CHU, Pr Pierre Dubus - Université de Bordeaux, Michel Vernejoul - Bordeaux Métropole, Pierre de Gaetan Njikam Mouliom - Ville de Bordeaux, Fritz Ntoné Ntoné - Communauté Urbaine de Douala, Pr Louis Njock - hôpital de Laquintinie et Pr Emile Mboudou - hôpital gynécologique obstétrical et pédiatrique de Douala.

La convention vise à soutenir les actions de soins et d'enseignement et à déployer des actions de prévention primaire (détection précoce, vaccination), secondaire (macrocrânie, avec l'ISPED) et tertiaire (rééduquer au mieux). L'ensemble des signataires a souligné l'important travail déjà effectué, cette signature venant soutenir fortement ces actions d'aide au développement en Afrique.

Information Journal Passerelles avril 2018