Contacter le service
Découvrir le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

Don d'ovocytes : le parcours d'une donneuse sans enfant

Emission "allodocteurs.fr" - France 5 
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  
En France, en 2014, 500 femmes ont donné leurs ovocytes. Pour répondre aux demandes de tous les couples en attente, il en faudrait au moins 900.
Pour encourager ce don, la loi autorise désormais les femmes qui n'ont pas encore eu d'enfants à devenir donneuses.

Voir l'émission "Le don d'ovocytes : le parcours d'une donneuse sans enfant" allodocteurs.fr - France 5 - 21/06/2016

donovocytes
La loi de bioéthique, votée en juillet 2011, a ouvert la possibilité du don de gamètes (ovocytes et spermatozoïdes) aux personnes n'ayant pas procréé. Le décret d'application permettant la mise en place de cette pratique au sein des centres autorisés a été publié le 15 octobre 2015 au Journal officiel. L'arrêté au Journal officiel précisant les conditions dans lesquelles cette mesure est appliquée a été publié le 8 janvier 2016. Une réforme dont le principal intérêt est de permettre à des femmes plus jeunes de donner leurs ovocytes.
"Le paramètre principal du taux de succès, c’est l’âge de la femme, donc quand on a des femmes très jeunes, on a des taux de succès qui sont bien meilleurs, indépendamment du nombre d’ovocytes prélevés. Si on a des ovocytes de qualité, il en suffit d’un pour avoir au bout du compte un enfant", explique le Pr Clément Jimenez, médecin biologiste de la reproduction au CHU de Bordeaux (33).

 
Sources : la rédaction d'Allodocteurs.fr
Information le 24/06/2016