Contacter le service
Découvrir le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

LA TRANSPLANTATION RENALE

Le Service a une activité de Transplantation soutenue qui le place parmi les plus gros centres français.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  
Cette activité nécessite l'investissement de nombreuses disciplines et en particulier :
- Néphrologues
- Anesthésistes-Réanimateurs
- Radiologues
- Biologistes

Quelques chiffres

Plus de 3000 transplantations rénales sont  réalisées chaque année en France.
Le frein essentiel à cette activité est la pénurie de greffons, et le nombre de patients en attente de greffe augmente chaque année.

Reportages


Enquête de régions - Le don d'organe - France 3

A l'occasion d'un reportage sur le Don d'Organes, une équipe de FR3 Aquitaine a pu suivre le parcours d'une patiente transplantée au CHU à partir du rein prélevé sur un donneur décédé.




66 MINUTES - Don d'amour - M6





"Un jour, une nuit, au service de nos vies" Greffe rénale du vivant au CHU de Bordeaux

Tourné en partie au CHU de Bordeaux diffusée le 4 novembre à 23h00.Au service d'urologie, d’andrologie et de transplantation rénale du CHU de Bordeaux, Sylvain va offrir l'un de ses reins à son grand frère Fabien.
Le Pr Grégoire Robert, chirurgien urologue, va procéder, avec son chef de service, Pr Jean-Marie Ferrière, à une greffe de rein du vivant. Ils vont ensemble, avec l’aide de leur équipe,  prélever le rein de Sylvain pour le donner à son frère Fabien, souffrant d’une insuffisance rénale.

Une immersion dans le quotidien de ceux qui œuvrent chaque jour pour soulager, guérir et sauver des vies. 24h pour découvrir le système de santé français à travers des rencontres, des destins, des instants.
Bel hommage à tous les professionnels qui consacrent leur vie au service des autres.

Film réalisé par Jérôme Korkikian.