Contacter le pôle
Rendez-vous en ligne
Regarder le plan d'accès

A Saint-André, "les belles assiettes" améliorent le quotidien des patients

Le projet « Les belles assiettes » est né au sein de l'unité 23 (médecine interne) à l'initiative des soignants qui s'appliquent à améliorer chaque jour le quotidien des patients hospitalisés. Ce projet favorise la prise alimentaire et améliore la prise en charge des patients en suivant trois éléments primordiaux dans l'alimentation : l'aspect visuel, qualitatif et quantitatif
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  
belles assiettes
Cette unité de médecine dispose de trois lits identifiés de soins palliatifs (LISP) où sont accueillis des patients présentant de graves pathologies (cancers, polypathologie du sujet âgé). La perte d'appétence, fréquente, est à l'origine d'un inconfort et d'un état de dénutrition. Pendant quelques mois, l'équipe soignante a entrepris de recomposer les plateaux repas des patients hospitalisés en LISP et de les enrichir de saveurs. L'accueil enthousiaste des patients et de leurs familles a incité l'équipe à poursuivre
En 2016, a été obtenu un financement de la Fondation de France lors de l'appel à projet « Humanisation dans les soins », qui a permis l'achat du matériel nécessaire : belle vaisselle, plateaux de couleurs, ustensiles de cuisine (emporte-pièces, blender, centrifugeuse), et des éléments de décoration.
En pratique, pour les trois patients en LISP, les plateaux qui arrivent de la cuisine sont rapidement transformés en « belles assiettes », en suivant trois éléments primordiaux dans l'alimentation :

  • Visuel : un soin particulier est apporté à la présentation du plateau pour susciter l'appétit et l'envie de goûter. Les plats sont recomposés avec une harmonie de formes et de couleurs et servis dans de la vaisselle attrayante.

  • Qualitatif : les aliments sont enrichis, si cela est nécessaire, avec du fromage ou du beurre et agrémentés avec des épices et fines herbes
  • Quantitatif : Il s'agit de privilégier une réalimentation progressive en proposant de petites portions.


Les résultats de l'évaluation montrent que la présentation en « Belles Assiettes » est agréable pour les patients. Elle favorise la prise alimentaire et améliore leur prise en charge durant leur séjour. D'autre part, ce projet a créé une véritable dynamique d'équipe et de la motivation car chaque « Belle Assiette » offerte est une attention portée au patient avec le sentiment pour le soignant d'être dans le « prendre soin ».



Source : Passerelles juillet 2019, par Cécile Rougier, Cadre de santé Equipe Mobile Plaies et Cicatrisation et le Dr Noëlle Bernard, Responsable de l'unité médecine interne et soins palliatifs  - Informations du 24/07/2019