Le Centre anti-poison du CHU de Bordeaux : attention aux accidents de fin d’année !

VOIR les vidéos. Pendant les fêtes de fin d'année, la maison se transforme et des objets apparemment anodins deviennent malgré eux, des pièges inattendus. Afin que cette fête ne soit pas malencontreusement gâchée par un instant d'inattention ou une méconnaissance de la toxicité de certains produits,  le centre anti poison du CHU de Bordeaux vous présente une liste non exhaustive de produits associés à Noël, dont il faudra plus ou moins vous méfier !
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  

svgLUNDI 17 décembre 2018 

Toute l'année, 7 jours sur 7, 24h/24, les médecins du Centre Antipoison du CHU de Bordeaux sont à l'écoute de vos problèmes d'intoxication grâce à la ligne d'urgence mise à votre disposition  : 05 56 96 40 80

SUR France 3 Aquitaine

Le thème : Centre anti-poison du CHU de Bordeaux : attention aux accidents de fin d'année !
L'invité plateau : Magali Oliva Labadie, chef de service, Centre antipoison et de toxicovigilance
Le reportage : Interviews de Dr Sophie Staes, Dr Francoise Giraud et Arnaud Moltini, infirmier

LIGNE D'URGENCE : 05 56 96 40 80

CHU de Bordeaux centre antipoison



Les accidents de fin d'année sont les suivants :

  •  alcoolisation des enfants qui finissent les verres des adultes, 
  • intoxication grave par cannabis ou autres drogues car ces produits circulent notamment pendant les fêtes du 31 : ne jamais minimiser!
  • intoxication par pile bouton car ces petits piles équipent plein d'objets (télécommandes, balance de cuisine, jouets) et parfois au moment des fêtes on achète même des piles de rechange que l'on laisse à portée des enfants; ces piles peuvent aboutir à des décès
  • ingestion de boule chocolat avec le papier d'alu (boules dans le sapin)
  • ingestion de baies de houx : on a voulu décorer la buche avec du vrai houx   !
  • pulvérisation dans les yeux, voire dans la bouche de neige artificielle et autres spray de Noel
  • intoxication alimentaire (plus de place dans le frigo et on laisse les aliments dehors ou dans le garage qui n'est pas assez froid)  
  • ingestion de liquide de bracelets fluorescents (plutôt le 31)

QUE FAIRE EN CAS D'ACCIDENT ?


les QUESTIONS POSées EN CAS D'APPEL

  • L'âge de la (ou des) victimes, le poids, la taille.
  • La dénomination du (ou des) produits à l'origine de l'intoxication (gardez l'emballage, le mode d'emploi et la notice à portée de main (faites collecter ces renseignements par votre entourage).
  • A quelle heure et en quelle quantité le produit a-t-il été ingéré ou inhalé (temps d'exposition) ?
  • Que s'est-il passé (accident, tentative de suicide, accident collectif ...) ? Donnez le plus de détails possible

information du 13/12/2018 - Source : Dr Magali Oliva-Labadie