Dermatologie adulte au CHU de Bordeaux : un lieu unique

En septembre, les services de dermatologie adulte de l’hôpital Haut-Lévêque et de l’hôpital Saint-André seront regroupés sur un seul site*, celui de l’hôpital Saint-André, au centre ville de Bordeaux. L’unité de dermatologie pédiatrique reste implantée au sein de l’hôpital des Enfants sur le groupe hospitalier Pellegrin. Les 3 unités fonctionnelles du secteur adulte couvriront la dermatologie  générale, la dermatologie cancérologique et la dermatologie chirurgicale. Le centre de référence des maladies rares de la peau associé au service accueillera des patients selon leur âge sur les deux sites : adultes sur le GH Saint-André / pédiatrie sur le GH Pellegrin.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  


dermatologie-adulte-chu-bordeaux
L’unification  des  services  de  dermatologie  adulte  va  favoriser  les synergies  médicales  et  permettre aux patients de disposer d’une offre de soins large et d’un haut niveau de spécialisation en dermatologie. Elle répond aux exigences que le CHU s’est fixées: faire progresser la qualité des soins au bénéfice  du  patient.  Ce  regroupement  est  un  axe  fort  du  projet d’établissement 2011/2015.

QUELS SONT LES ATOUTS DE CE REGROUPEMENT ?

Une   unité   de   lieu   pour   les patients,  réunissant  l’intégralité des compétences en dermatologie adulte  avec  plusieurs domaines d’expertise  où  le  service  de  dermatologie est notamment le centre  de  compétence  (lymphomes cutanés, toxidermie,  dermatoses bulleuses).

Un  vaste  plateau  de  consultations  spécialisées  dédié  à  la  dermatologie  en  plein  cœur  de  la ville, visible et accessible.
Une unicité des moyens à la fois techniques et humains.
Une   plus   grande   visibilité   et attractivité auprès des correspondants extérieurs.
Une prise en charge en cancérologie cutanée optimisée, en positionnant l’ensemble des lits qui y sont consacrés en synergie avec le service d’oncologie.

En   dermatologie   chirurgicale, esthétique  et  correctrice, cette unification maintiendra et, confortera    l’activité    chirurgicale    qui
constitue le fer de lance de la dermatologie bordelaise et dont l’expertise  est  reconnue  sur  le  plan national,    avec    des    techniques chirurgicales  de  recours  pour  lesquelles les dermatologues du CHU de  Bordeaux  ont  une  expertise spécifique (chirurgie  micrographique de Mohs pour les tumeurs cutanées  malignes).  Dans  ce  domaine,  les  équipes  travailleront  en étroit partenariat avec les services de chirurgie plastique, maxillo-faciale  et  des  brûlés  et  avec  l’unité de dermatologie pédiatrique.
Le  service  de  dermatologie  travaille  également  en  lien  étroit pour la recherche translationnelle avec  des  équipes  de  recherche  à l’université  de  Bordeaux  où  travaillent  aussi  plusieurs  membres du service.

En ce qui concerne le centre de référence des maladies rares de la  peau, la  réunion  des  services favorisera pour ce secteur d’activité également, l’optimisation des moyens  à  la  fois  techniques  (lasers,  chirurgie)  et  humains,  en particulier pour la prise en charge des  patients  à  l’âge  adulte  (neurofibromatose,  sclérose  tuberculeuse  de  Bourneville,  syndromes génétiques  avec  développement de cancers cutanés).

Quant  à  la  recherche  clinique adulte, le regroupement des attachés de recherche clinique sur un site unique à proximité immédiate des   patients,   devrait   permettre d’accroître  le  recrutement  pour les inclusions en essais cliniques.

Ce  projet  a  été,  et  est  l’occasion d’une  aventure  humaine  pour  les professionnels  de  santé  des  deux sites, avec la forte implication des équipes  soignantes  et  médicales pour    construire    une    nouvelle identité  commune,  et  répondre aux attentes  des  patients  et  des usagers. 


QUELQUES CHIFFRES

20 places en ambulatoire
30 lits en hospitalisation conventionnelle (incluant 2 lits identifiés soins palliatifs).

Côté travaux...
Coût
Travaux : 5 M€ toutes dépenses confondues
Equipements biomédicaux : 320 000 €
Equipements hôteliers : 63 000 €
Equipements informatiques et téléphonie : 85 000 €

Superficie
4 690 m² de restructuration et 650m² d’extension  

Durée
Rédaction du programme, consultation pour le choix du groupement de conception/réalisation : 9 mois (nov. 2012 – juil. 2013)
Etudes de projet – obtention du permis de construire : 6 mois (sept. 2013 – fév. 2014)
Chantier : 17 mois (fév. 2014 – juin 2015)


CONTACT

Service de dermatologie et dermatologie pédiatrique
Pr Alain Taieb, PU/PH, chef de service

Groupe hospitalier Saint-André
Unité de dermatologie générale : Pr Alain Taieb

Unité de dermatologie cancérologique : Pr Marie Beylot-Barry

Unité de dermatochirurgie : Dr Olivier Cogrel

Groupe hospitalier Pellegrin
Unité de dermatologie pédiatrique : Pr Franck Boralevi
Centre de référence des maladies rares de la peau : Dr Christine Labreze
 

*Actuellement, les services de dermatologie adulte sont situés sur 2 sites, à l’hôpital Haut-Lévêque (service dirigé successivement par le Pr Marie-Sylvie Doutre, puis le Pr Marie Beylot-Barry) et à l’hôpital Saint-André (service dirigé par le Pr Alain Taïeb).


Informations Juillet 2015