Don de moelle osseuse: une démarche simple et sans danger qui peut sauver une vie

L'activité biologique relative à la greffe de moelle osseuse des patients bordelais ainsi que la gestion du centre des Donneurs Volontaires de Moelle osseuse de l'ancienne région Aquitaine ont été transférés en 2018 de l'Etablissement Français du Sang (EFS) vers le CHU de Bordeaux. Cette activité a rejoint le service d'Immunologie et Immunogénétique dirigé par le Pr Patrick Blanco. Le CHU de Bordeaux est donc à présent Centre Receveur et Centre Donneur de moelle osseuse.
Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  

svgLUNDI 1er avril  2019
Don de moelle osseuse : une démarche qui peut sauver une vie!

SUR France 3 Aquitaine

Le thème : Don de moelle osseuse : une démarche simple et sans danger qui peut sauver une vie
L'invité plateau : Dr Laura Blouin, service d'Immunologie et Immunogénétique
Le reportage : Dr Jonathan Visentin, service d'Immunologie et Immunogénétique , Dominique Fizet, chargée de mission auprès de l'Agence de la biomédecine, et interviews d'un donneur et d'un receveur

Moelle mettre copiright agence de la biomedecine
copyright agence de la biomédecine





Le registre des donneurs volontaires de moelle osseuse de la région Aquitaine est l'un des plus importants à l'échelle nationale avec plus de 14 800 donneurs inscrits à ce jour et 1200 nouveaux donneurs inscrits par an.  Chaque année en France, près de 2000 malades ont besoin d'une greffe de moelle osseuse provenant d'un donneur ayant un profil génétique compatible. Or cette compatibilité est rare. Pourtant, il existe  une solution simple pour qu'un malade trouve un donneur compatible : augmenter le nombre de donneurs volontaires de moelle osseuse. Le don de moelle est l'un des traitements de choix, voire le seul pour certains cancers et maladies hématologiques comme la leucémie aiguë.  Dans un cas sur 4, le don vient de la fratrie au profil génétique compatible. Mais le malade n'a pas toujours cette possibilité. Il faut alors faire appel à des donneurs anonymes.

Pour commencer et mieux comprendre Qu'est-ce que la moelle osseuse?

La moelle osseuse, située dans les os plats, n'a absolument aucun rapport avec la moelle épinière, qui fait partie du système nerveux central. Certaines maladies graves du sang, comme la leucémie, peuvent être traitées grâce à une greffe de moelle. On élimine donc la moelle dysfonctionnelle du patient, et on la remplace par une moelle «saine».

Quels sont les critères pour s'inscrire sur un fichier de donneurs volontaires de don de moelle osseuse ?

  • Avoir entre 18 et 51 ans
  • Etre décidé à s'engager sur le long terme
  • Accepter un test sanguin ou salivaire qui permettra d'établir un typage HLA
  • Rester joignable pour être appelé pour un don un jour, peut être

Comment se pré-inscrire sur le fichier des donneurs volontaires ? 

  •  Par le biais des campagnes de recrutement actif
  • Sur le site de dondemoelleosseuse.fr   
  • Lors des collectes de sang
 

Quel que soit le type de prélèvement (salivaire ou sanguin),  les échantillons sont pris en charge par le laboratoire d'Immunologie et Immunogénétique du CHU de Bordeaux. Les professionnels du laboratoire réalisent alors le typage génétique du système HLA qui est très important en immunologie et qui est à respecter dans un contexte de greffe. Ensuite, ces typages sont renseignés sur le registre national de Donneurs volontaires de moelle osseuse et mis à disposition pour le monde entier. Le CHU de Bordeaux travaille en lien étroit avec les associations de donneurs de sang bénévoles, de donneurs de moelle osseuse,  les associations de patients et l'Agence de Biomédecine qui centralise la gestion de ce fichier au niveau national


Je suis compatible, comment se déroule un don de moelle osseuse ?

Lorsqu'un donneur du fichier est identifié comme compatible avec un patient en attente de greffe, il est recontacté par le laboratoire d'Immunologie et Immunogénétique du CHU pour éventuellement affiner son typage, rediscuter du projet et organiser le don. Chaque année, le service d'Immunologie et Immunogénétique du CHU de Bordeaux réalise entre 100 à 110 allogreffes pour les patients greffés à Bordeaux.

Les chances d'avoir un donneur compatible sont très faibles, de l'ordre de 1 sur 1 million en moyenne, d'où l'importance de  continuer à enrichir les fichiers.

  


Information du 25/03/19
Source : Passerelles avril 2019