«Chambres de l’extrême, laissez entrer la vie»

Améliorer le quotidien et le confort des enfants hospitalisés dans le secteur protégé, tel est l’objectif principal de ce projet. Le 14 février, la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France entourée de mécènes, et d’associations a rendu visite à l’Hôpital des Enfants pour soutenir le projet Chambres de l’extrême « Laissez entrer la vie »,  projet de rénovation des chambres du secteur protégé de l’unité d’onco-hématologie pédiatrique. L’objectif est de faire appel à la générosité de chacun pour le financement de ce beau projet.


SUR France 3 Aquitaine

france3-1459514770LUNDI 6 MARS 2017
Les chambres de l'extrême en onco-hématologie pédiatrique


Invité plateau : Pr Yves Pérel, chef du pôle pédiatrie, PU/PH – unité d’onco-hématologie pédiatrique – pôle pédiatrie, groupe hospitalier Pellegrin
Reportage : Visite d’une chambre du secteur protégé, rencontre des équipes, d’un enfant et d’une famille.

don chambres extremeFaites un don , soutenez le projet

 Affiche don chambres extremeAffiche "faites un don" - Chambres de l'extrême

L’hôpital des Enfants a ouvert ses portes il y a 25 ans.

secteurconventionnel - copyright Lionel LizetLe secteur conventionnel a bénéficié d’une restauration en 2014, ce qui n’est pas le cas du secteur protégé. Les enfants hospitalisés en secteurs protégés y vivent une expérience d’isolement, parfois de solitude, la présence de leurs parents étant restreinte et les conditions de séjour difficiles, auxquelles s’ajoutent les douleurs liées à la maladie et aux traitements.
Conçu en 1990, bâti en 1992, ce secteur protégé se compose de 5 chambres (dont 2 ne disposent pas de cabinet de toilette, ni WC) aux surfaces très réduites (de l’ordre de 8-9 m2) et ne correspond plus au minimum attendu d’accompagnement parental, confort, intimité, éclairage, qualité de vie au quotidien.

secteurprotégéLe secteur protégé a pour mission d’accueillir les enfants en situation de greffe de cellules souches hématopoïétiques ou d’aplasies médullaires sévères.

Ce secteur doit donc permettre de protéger le plus possible les enfants vis-à-vis de germes exogènes, apportées par les contacts humains, le matériel, l’eau, l’air.

Un projet à la conquête de la vie

Améliorer le quotidien et le confort des enfants hospitalisés dans le secteur protégé, tel est l’objectif principal de ce projet. Cette initiative est portée par le professeur Yves Pérel et toute l’équipe de l’unité d’onco-hématologie pédiatrique.
« L’hôpital prend à cœur de rompre l’isolement de l’enfant et de lui proposer l’environnement le plus rassurant et le plus intimiste possible avec le souhait de «laisser entrer la vie»
Pr Yves PEREL, chef du pôle de pédiatrie

projet-chambres

Copyright Lionel Lizet 

OBJECTIFS

  • Améliorer la qualité d’accueil, de l’offre de contact et d’animation adaptée aussi bien à des bébés qu’à des grands adolescents
  • Donner la possibilité aux parents de passer la nuit dans la chambre de leur enfant.
  • Équiper chaque chambre d’une salle de bain individualisée pour les plus petits comme pour les adolescents.
  • Garantir un haut niveau de protection antimicrobienne pour ces enfants dépourvus de défenses immunitaires
  • Autant d’éléments qui permettent d’inscrire les enfants et leur famille dans une démarche positive pour surpasser ce moment difficile.

Témoignages de patients

« J'aurais vraiment besoin d’une bonne douche pour me relaxer et bien me laver mais il n’y a pas de salle de bain » Julien

« La séparation est difficile, on sait que notre fils est en sécurité mais une maman est censée être avec son bébé » Maman de Benjamin

chambresdelextreme

Copyright CHU de Bordeaux

Un projet soutenu par des acteurs engagés

La Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France s’est montrée très enthousiaste à la présentation de ce projet. Très sensibilisée à l’humanisation de celui-ci, elle a décidé de le soutenir en le soumettant à son comité d’orientation.
De nombreuses associations ont également manifesté leur soutien pour ce projet et s’investiront dans sa conception et son accompagnement.
De même que le cabinet d’architecture CPI architecture a accepté de tracer les plans du projet de rénovation bénévolement.
CPIarchitectureCopyright CPI Architecture
« Nous avons souhaité apporter notre expertise à ce projet important qu’est le secteur protégé des enfants du CHU de Bordeaux en redéfinissant l’organisation fonctionnelle du service, en retravaillant les espaces, en apportant un maximum de lumière naturelle et en faisant le choix de matériaux colorés apportant un sentiment de bien-être tant pour les patients que pour le personnel. L’architecture contribue au bien-être. » Charlotte Pijcke et Jose Olague – CPI architecture
 
Information du 14/02/2017 - sources : communiqué et dossier de presse CHU de Bordeaux